26 avril 2016

Le pot de l'autonomie

Barbouille et la fin des couches, c'est tout une histoire. Enfin disons que je m'en faisais toute une histoire, parce que les phases "pourries" d'accompagnement vers l'autonomie n'ont jamais été une partie de plaisir (pour moi). Faut pas se voiler la face, éponger de la pissouille au sol....ou pire : des boulettes odorantes, personne n'en rêve, ni n'en garde une mine de bonne humeur. Clairement, je bous intérieurement avec des "scrogneugneuh de punaise de crotte de flûte de bip" en nettoyant le sol, tout en prodigant mes... [Lire la suite]