Quasi 1 an 1/2 après le dernier article sur le sujet, j'en sors un nouveau, que je remisais dans un coin, parce que le sujet prêtait à controverses. Et puis, je me suis souvenue que c'est un blog personnel....mon blog personnel. A travers cet article, j'y pose mes mots, mon cheminement, afin de laisser une trace de mon évolution, et de ce que je peux encore améliorer. A travers cet article (et les suivants du même acabit), je souhaite faciliter la démarche de celles et ceux qui veulent changer leur façon de consommer, mais qui ne savent par où commencer. A travers cet article, j'évoque des pistes. Le but n'étant pas de faire culpabiliser, ni de pavoiser.  

car_recharge

image internet

Articles précédents :

1. Les courses (clic)

2. La cuisine (clic)

3. Les toilettes (clic)

4. La salle de bains (clic).

Dans la Barbafamily, il y a 3 voitures : 

  • la mienne
  • celle de Barbidur
  • celle de Barbapapa.

Barbapapa a une hybride rechargeable depuis plus de 2 ans (une occasion). Elle dispose de 2 moteurs : un moteur à essence et un moteur électrique. Le moteur électrique ne permet que de parcourir une "petite" distance (moins de 70kms). Pour des distances plus conséquentes, Barbapapa utilise une fonction moteur qui permet de rouler à l'essence tout en rechargeant l'électrique. Depuis qu'il a cette voiture, nous privilégions le moteur électrique pour nos déplacements. Ainsi, j'ai découvert l'éco-conduite. Je me sers à peine des freins, au profit du frein moteur. J'abaisse ma vitesse sous celle autorisée. Je réfléchis par 3 fois à la nécessité de mes déplacements, en les regroupant un max, selon la géographie. Au niveau de la charge, Barbapapa charge son véhicule dans le garage, durant les heures creuses. La facture d'électricité n'a pas été impactée (dans les mêmes temps, on n'utilise plus le lave-vaisselle qu'un jour sur 3, au lieu de tous les jours, mes lessives ont diminué, ainsi que le sèche-linge).

Barbidur s'est offert sa voiture (une occasion), après avoir économisé ses salaires. Elle n'a rien d'un véhicule "vert". Elle est juste son coup de coeur. Soucieux de l'environnement, il réfléchit à 3 fois la nécessité de ses déplacements et ne s'en sert que pour aller travailler ou aller faire du sport.

Maintenant que Barbidur a sa propre voiture, que Barbibul a pris son envol, que Barbidou et Barbibul passeront leur permis cette année, je ne voyais plus la nécessité de garder mon minibus. Constatant que nous n'étions jamais plus de 5 maxi dedans, il était temps d'en changer tant qu'il valait encore pas mal d'euros. Toutefois, j'avais quelques critères pour un nouveau véhicule :

  • 5 places
  • tout électrique
  • occasion
  • capable de rentrer dans le garage (oui parce que mon minibus était trop imposant pour y arriver)
  • au pire, une opération blanche entre la vente du minibus et l'achat du nouveau véhicule
  • au mieux, un bénéfice au profit des Barbaloulous
  • GPS (le mien, était un vieux à ventouse d'il y a 11 ans, jamais mis à jour)
  • des prises USB
  • pas de vitres basses (pour les Barbaloulous qui ont le mal du transport et ne peuvent voyager dans la voiture de Barbapapa, ni dans celle de Barbidur)
  • pas de location de batterie (parce que dans ma tête, c'est une forme de crédit dépendant d'un organisme et donc le véhicule ne m'appartiendrait jamais réellement).

J'avais pris goût à l'éco-conduite et au moteur électrique de l'hybride de Barbapapa. Je ne voulais plus me rendre à la station pour mettre du carburant, d'autant que de plus en plus de stations remplacent les postes humains par des caisses automatiques. Je ne voulais plus que le prix à la pompe dépende des plus hautes sphères. Je ne voulais plus me prendre la tête avec l'entretien régulier d'un moteur thermique (vidange, filtres, courroie, etc....). Face à tous ces critères, j'ai délégué sans honte, la recherche d'un véhicule à Barbidur qui m'a rapidement trouvé un modèle parmi tant d'autres.

Ainsi, après 20 ans en monospaces/minibus, je suis l'heureuse propriétaire d'une berline tout électrique.

Lorsque j'évoquais les controverses, en début d'article, c'est parce que la fabrication des batteries d'une voiture électrique est anti-écologique ET irrespecteuse des droits de l'Homme selon les pays de fabrication. J'en ai parfaitement conscience.........d'où l'achat d'occasion.

Quels sont les avantages d'un véhicule tout électrique sans location de batterie?

  • pas de passage à la pompe
  • recharge possible gratuitement sur certains parkings (Ikea, etc....)
  • aucune émission de CO2 à la conduite (top pour accéder aux grandes villes instaurant le "Crit'air")
  • pas de frais d'entretien comme sur un moteur thermique
  • durée de vie des freins plus longue grâce au frein moteur (le mien est puissant dès que je lâche l'accélérateur)
  • une charge en heures creuses à la maison me coûte environ 1€ (pour une charge de 0 à 100%.....sachant que ma voiture n'est JAMAIS à 0%) contre 11,5 fois plus pour mon minibus pour la même distance
  • un gain au niveau de l'assurance (entre primes et Cie), je paye désormais 4,2 fois moins cher pour les mêmes garanties chez le même assureur
  • une prime de l'Etat dite "bonus de 1000€" à condition que ce soit un véhicule d'occasion immatriculé depuis 2 ans minimum
  • des primes cumulables si on envoie son ancien véhicule à la casse (ce n'était pas mon cas)
  • une carte grise quasiment gratuite
  • une utilisation réfléchie (j'ai ainsi économisé 40% de kms hebdo, en passant du diesel au tout électrique + apprentissage de l'éco-conduite)
  • je marche davantage (bah oui, quand elle charge sur un parking, je fais tout ce qui aux alentours à pieds)
  • et donc je roule moins (durée de vie du véhicule prolongée. Lorsqu'il me fallait environ 5 ans pour atteindre 100 000kms avec le minibus, il faudra 7-8 ans, voire plus, avec l'électrique)

Quels sont les inconvénients d'un véhicule tout électrique sans location de batterie?

  • l'autonomie réelle qui fluctue selon la météo (sous 13°, je perds environ 1/3 de l'autonomie affichée)
  • le stress de la panne (j'ai, un jour, voulu rendre visite à Barbibul, puis enchaîner un RDV à l'opposé.....je n'ai jamais autant flippé de tomber en panne)
  • la circulation sur départementales plutôt que sur nationales génère des trajets plus longs, mais profite à l'autonomie de la batterie
  • l'autonomie qui ne me permet pas de faire de longues distances d'un coup
  • l'autonomie annoncée par le constructeur qui n'a rien à voir avec la réalité (l'autonomie est testée sur banc, donc rien à voir avec la route)
  • le contrôle technique qui est près d'1/3 plus cher que celui d'un véhicule thermique
  • l'impossibilité (en France, aujourd'hui) de prolonger la durée de vie des batteries (avec un boosteur à rajouter)
  • le véhicule est si silencieux que je ne me sens pas rassurée lorsqu'il y a des piétons ou des cyclistes à proximité (je crains de les renverser s'ils se déportent)

Le jour où les batteries de ma voiture seront trop faibles pour mes déplacements (dans 100 000kms environ), j'irai les booster aux Pays Bas, puis,plus tard je ferai installer des nouvelles afin de la conserver. Il faut compter le prix d'une citadine neuve pour cela. J'ai donc le temps d'économiser. Je souhaiterai également installer un point de charge "vert" à la maison (panneaux photovoltaïques et/ou éolienne). Là aussi, va falloir économiser.

Alors certes, ni le thermique, ni l'hybride, ni le tout électrique ne sont top écologiquement. L'essentiel est d'y trouver son compte entre nos souhaits, nos capacités et nos besoins

N'hésite pas à commenter, car tu le sais.....ça fait toujours plaisir d'interagir dans les deux sens ;) !