Ca fait des mois que l'article était en rédaction (si, si, débuté en octobre 2018).....des mois, que je le remisais dans un coin, tant la tâche était fastidieuse, longue et chronophage. Au début, j'avais prévu un article unique. Puis face à l'ampleur de son contenu, j'ai choisi de le fractionner en chapitres, pour cibler un lieu.....une tâche après l'autre. A travers cet article, j'y pose mes mots, mon cheminement, afin de laisser une trace de mon évolution, et de ce que je peux encore améliorer. A travers cet article (et les suivants du même acabit), je souhaite faciliter la démarche de celles et ceux qui veulent changer leur façon de consommer, mais qui ne savent par où commencer. A travers cet article, j'évoque des pistes. Le but n'étant pas de faire culpabiliser, ni de pavoiser. 

Articles précédents :

1. Les courses (clic)

2. La cuisine (clic)

3. Les toilettes (clic)

Dans la Barbafamily, il y a 2 salles de bains....enfin plutôt 2 salles d'eau, car nous avons supprimé/retiré la baignoire au profit d'une douche (par économie d'eau, gain de place, modernisation de la pièce).

Au quotidien, je me contente de :

  • remplacer tout ce qui est plastoque par du durable
  • laver plutôt que de jeter
  • utiliser du "naturel" accessible pour l'entretien corporel/ménager
  • récupérer l'eau

Avant de m'attaquer pièce par pièce, dans cette croisade anti-plastoque, je n'avais pas réalisé à quel point il est présent partout dans la maison. De l'interrupteur jusqu'au manche à balai, de la poignée de porte jusqu'aux chaussures, c'est l'invasion. Alors, en procédant pièce par pièce, je remplace progressivement chaque élément en plastoque par du bois, inox ou verre (pas d'alu...c'est beurk aussi!)

Dans mes salles d'eau, il y a 4 pôles :

  • la douche
  • la panière à linge
  • les étagères
  • le vasque.

Ainsi, je vais expliquer nos changements en durable/ZD par pôle.

1°) La douche:

Personnellement, je me lave au savon d'Alep et Barbapapa, au savon classique. Depuis le début de l'année, le reste de la Barbafamily est passé du gel douche au savon. Ce n'est qu'à la condition d'un savon par personne, qu'elle a acceptée. Pour le shampooing, après moultes tentatives de shampooings maison ou solides, je suis passée au "No poo" (je ferai un article à ce sujet). Le reste de la Barbafamily utilise soit son savon individuel corps/cheveux, soit un shampooing solide. Il est à noter, que la plupart se lave les cheveux qu'une fois par semaine et certains optent pour du No poo à mi-temps. Pour le rinçage des cheveux, j'ai un flacon de vinaigre de cidre dilué, qui reste dans la douche.

DSCN2549 DSCN2551

DSCN2550

DSCN2503

ASTUCE : Je perce chaque savon à l'aide d'un poinçon chauffé. Je passe une corde en jute à l'intérieur du trou, permettant ainsi de suspendre le savon. J'ai fixé au mur des patères, ainsi chacun y suspend son savon et shampooing. Fini les savons ramollos! Fini les "jus de savon" qui coulent sur les rebords, qui jonchent les porte-savons ! Simple, efficace et esthétique !

DSCN9800

On a testé la fleur de douche crochetée, mais finalement, elle n'a pas remporté un grand succès à l'usage. J'ai testé la brosse en bois, mais la vitesse à laquelle la base des poils pourrissait m'a rebuté. Je l'ai donc démonté pour retirer tous les poils (zou poubelle!) et mettre le bois au recyclage.

DSCN2504

Dans la douche, on récupère l'eau froide des premiers jets lorsqu'on allume la douche. La cuvette de récupération en plastoque a été remplacée par sa cousine en inox.

DSCN2482DSCN2526

Cuvette en plastoque à gauche. Cuvette en inox au centre de la photo de droite.

Je nettoie la douche avec :

  • savon noir mou + brosse en bois (murs, vitre, bac)
  • pâte à sanitaire pour les chromes et vitre
  • percarbonate pour les joints

DSCN2547

Brosse avec laquelle je nettoie la salle de bains (lorsqu'elle sera en fin de vie, je la démonterai pour ne jeter que les poils)

Le tapis de douche est une vieille serviette qui tombait en lambeaux, datant de notre rencontre, il y a plus de 26 ans. Je l'ai transformée en 2 tapis de douche.

DSCN9676

2°) La panière à linge

Il y a 2 jours, je publiais un article sur la fabrication de notre nouvelle panière à linge en palettes. Ainsi, l'ancienne en plastoque a été donnée à la Ressourcerie et ma maison, se libère un peu plus du plastique envahissant.

DSCN2526

3°) Les étagères

DSCN2541

Sur les étagères se trouvent :

  • les serviettes propres
  • les lingettes et mouchoirs lavables
  • les brosses à cheveux, entretien des oreilles et ongles
  • le nécessaire de toilettes (féminin et masculin)
  • le petit électroménager de coiffure

DSCN2545

Le flacon d'alcool à 90°sert à fabriquer mon spray désinfectant ménager.

Nous utilisons des lingettes lavables depuis environ 15 ans. D'abord pour bébé, puis très vite pour le soin du visage. Mes ados les utilisent pour se dégraisser le visage, le matin et le soir. Juste de l'eau tiède/chaude et l'acnée en est diminuée de façon remarquable. Les lingettes servent également de pansement. Je suis la reine des coupures et brûlures en cuisine. Une vraie tête en l'air, sur les doigts de laquelle, les couteaux y laissent leur marque. J'enroule mon doigt dans la lingette le temps que le saignement cesse et voilà. Au pire du pire, je mets de l'argile verte dessus pour sécher.

DSCN2546 DSCN2472

Depuis près de 2 ans, nous n'utilisons plus que des mouchoirs lavables. A ce jour, j'en ai cousu une cinquantaine. Je les lave à la main, car ils se recroquevillent sur eux-mêmes dans le filet à linge, dans la machine à laver. Du coup, il reste des saletés dedans. Je préfère donc les laver à la main, avec un savon, direct dans le lavabo. Je les suspends dans la maison ou dehors (selon la météo), et en 1h c'est sec. Ensuite, j'aime les repasser pour qu'ils soient bien rangés. Petit plus de dingos que je suis : en les repassant, je me dis que j'ai flingué tous les virus/ou autres.

DSCN2542 DSCN2543

Nos brosses à cheveux sont toutes en bois (bambou ou autres). Nous avons plusieurs modèles selon nos besoins :

  • brosse à manche à poils souples pour aérer la chevelure et répartir le sébum
  • brosse sans manche à poils souples pour discipliner barbe/chevelure
  • brosse à manche à poils durs pour démêler
  • peigne pour dompter la chevelure masculine

DSCN2544

Pour l'entretien des oreilles, nous utilisons au choix (car il y a des réfractaires au cure-oreille):

  • cure-oreille en inox
  • cure-oreille individuel en bambou
  • coton-tige sur tige en papier (Aldi propose désormais des coton-tiges avec tige en papier. Ils sont compostables)

Pour l'entretien des ongles, nous utilisons un couple-ongles en inox (qui a bien 26 ans facile) et une tige en bambou pour le dessous d'ongle.

Dans le panier, on aperçoit un cube vert. Il s'agit d'un minuteur qui permet de limiter le temps de douche. J'avais tendance à profiter de la douche (la dernière de la maisonnée à se doucher, tard le soir) sans faire attention au temps que je passais en-dessous, jet d'eau ouvert. Barbouille, Barbalala et Barbabelle abusaient autant que moi. Ce minuteur a permis de mieux gérer notre temps de douche.

Le nécessaire de toilette masculin :

DSCN9151

Les Barbaboys ont chacun leur tondeuse perso pour l'entretien cheveux/poils. Il n'y en a qu'un qui se rase au rasoir. Il a un rasoir à tête jetable, qu'il vire au bout de X utilisations (le fait qu'il s'achète ses lames joue aussi sur la longévité de celles-ci! LOL). Je lui fabrique sa propre crème de rasage, qu'il applique au blaireau. Point négatif, ils sont nombreux à utiliser un déo. Un seul utilise une eau de toilette.

Le nécessaire de toilette féminin :

DSCN2540 DSCN2539

Dans ma salle d'eau, j'utilise une palette de maquillage, un correcteur et un "beige" à lèvres, tous garantis non testés sur des animaux. Je me maquille peut-être 5-6 fois dans l'année. Mon nécessaire comporte également :

  • un pisse-debout pour les longs trajets routiers, afin que nous, les filles, ayons la possibilité d'uriner sans aller dans les toilettes publics immondes.
  • quelques SHL (je préfère depuis peu les culottes de règles que je me suis cousues. J'en parlerai dans un autre article)
  • j'ai gardé ma coupe menstruelle (qui a plus de 10 ans) pour montrer à mes filles le choix qu'elles auront en hygiène menstruelle lavable, mais je ne l'utilise plus depuis un bail. Je ne souhaite plus de cela en moi. Je préfère largement les culottes menstruelles et les SHL.

DSCN2473

Je lave mes SHL et culottes de règles à la main et au savon sur une planche en bois (achetée 50cts à la Ressourcerie) directement dans le lavabo. C'est absolulment génialissime pour frotter les tâches, virer le sang coïncé. Comme j'utilise des absorbants synthétiques, ils sèchent très vite. Je les pose soit sur un radiateur, soit dehors (bah, ça ne me dérange pas qu'on les voit, puisque je n'ai pas honte d'avoir mes règles! Ca n'est pas crade!!!). Je n'ai pas besoin de beaucoup de SHL/culottes de règles. On notera que je n'utilise rien pour les poils! 

DSCN2548

En véritable fashion-victimes, nous avons du petit électroménager de coiffure acheté d'occaz'. D'ailleurs, il sert bien plus aux Barbaboys qu'aux Barbagirls. #àbaslesclichés

4°) Le vasque :

Sur le plan du vasque se trouvent :

  • les brosses à dents
  • les dentifrices
  • le savon liquide
  • le savon solide
  • la poubelle à lingettes

IMG_20190427_132250

124952415

On aperçoit un ramequin de marc de café, miel et huile d'olive = masque facial de beauté

DSCN2504 DSCN2505

Le démontage de 7 brosses à dents en bambou et 1 brosse de douche = 19g de plastique jeté et tout le reste est recyclable.

Les brosses à dents sont en bambou. Je retire les poils avant de jeter le manche, soit au compost (en le broyant) soit en allume-feu à barbecue. Les poils quant à eux, finissent à la poubelle. Le dentifrice est fait-maison : argile verte, blanc de meudon, clous de girofle et HE (facultatif), dans un contenant en verre à dose individuelle. Chaque membre de la Barbafamily possède sa brosse à dents en bambou et son pot de dentifrice maison. Toutefois, il persiste un récalcitrant (juste "parce que marre de tes trucs"...dixit) qui préfère sa brosse en plastoque et son dentifrice en tube.

DSCN2536

Le savon liquide est dans un flacon pompe en verre. J'ai simplement râpé du savon que j'ai dilué dans de l'eau. Le savon solide, quant à lui a été percé pour être suspendu comme ses confrères de douche.

DSCN9803

La poubelle à lingettes est une boîte de thés en inox sur laquelle, j'ai vissé un bouton de porte.

La pharmacie familiale ne comporte que du paracétamol selon les gammes de poids de chacun, une corne nasale et nos traitements respectifs. Rien de plus ! On soigne la bobologie classique avec ce qu'on a en cuisine ou au jardin.

Finalement, l'industrialisation a plus compliqué ma vie que l'inverse. En revenant aux basiques, à la simplicité volontaire, on trouve une hygiène et qualité de vie plus saine et économique.

N'hésite pas à commenter, car tu le sais.....ça fait toujours plaisir d'interagir dans les deux sens ;) !

Rendez-vous sur Hellocoton !