Ca fait des mois que l'article était en rédaction (si, si, débuté en octobre 2018).....des mois, que je le remisais dans un coin, tant la tâche était fastidieuse, longue et chronophage. Au début, j'avais prévu un article unique. Puis face à l'ampleur de son contenu, j'ai choisi de le fractionner en chapitres, pour cibler un lieu.....une tâche après l'autre. A travers cet article, j'y pose mes mots, mon cheminement, afin de laisser une trace de mon évolution, et de ce que je peux encore améliorer. A travers cet article (et les suivants du même acabit), je souhaite faciliter la démarche de celles et ceux qui veulent changer leur façon de consommer, mais qui ne savent par où commencer, ni comment s'y prendre. A travers cet article, j'évoque des pistes. Le but n'étant pas de faire culpabiliser, ni de pavoiser. 

Dans la Barbafamily, je fais les courses pour la semaine. J'établis la liste en fonction des menus (réalisés à l'année) et du contenu de mes placards/frigo. Je ne fais pas les courses pour stocker pendant X temps, je les fais pour couvrir nos besoins alimentaires et non alimentaires de la semaine à venir. Sur la liste, je colorie au crayon, les denrées avec un code couleur qui me permet de savoir où je les achèterai. Par exemple, j'attribue le vert pour le magasin bio, rouge pour la boucherie, gris clair pour le moulin, etc.... Ainsi, visuellement, je sais comment regrouper mes achats, et peut aller directement à l'essentiel (pas de fioriture!!). J'ai une sorte de calculatrice cérébrale, qui fait que je connais quasi toutes les fourchettes de prix des denrées que j'achète (je sais où c'est le moins cher). Durant des années j'y allais le mardi, par habitude et facilité d'organisation. Et puis, en passant au "presque zéro déchet", j'ai étalé les achats hebdo sur 2 à 3 jours.

{Pourquoi?}

Simplement parce que je n'achète pas dans un seul commerce. 

En fait, mes courses sont divisées ainsi :

  • vrac + fruits légumes + moulin
  • boucherie artisanale + crèmerie
  • discounter + supérette + magasin bio

J'ai banni les grands magasins (type Leclerc, Carrefour) par contestation pacifique suite à :

  • des postes humains remplacés par des machines (localement en tous cas)
  • des comportements au mépris des clients,
  • une volonté évidente de pousser à (sur)consommer
  • une attitude hermétique au ZD (toujours localement)
  • un illogisme dans une démarche ZD (on peut retourner le truc dans tous les sens, acheter en grande distri = déchets, déchets et déchets......).

Bien sûr, c'était un peu galère au début. On trouve de tout dans un hyper. Tout dans un seul lieu, ça simplifie grave la pénible tâche des courses. Mais, je me répétais que de bannir les hypers relancerait l'économie locale des "petits" artisans et commerçants. Je me disais qu'en fait, c'est moi qui décide où va mon argent et pas les magasins. C'est MOI qui ai le pouvoir de décider de l'économie, de l'alimentation de la Barbafamily, de consommer.... MOI et MOI seule.

Etaler mes courses sur 2 à 3 jours me permet de rentabiliser un trajet lorsque j'emmène les grands au travail/études.

Vrac + fruits et légumes + moulin :

IMG_20190627_102600

Barbabelle cherche les dattes 

Je prends en vrac :

  • légumes et fruits secs (haricots rouges, lentilles, pois chiches, dattes....)
  • oléagineux
  • céréales (avoine, petit déj', riz)
  • pâtes indus'
  • semoule
  • riz
  • pépites ou barres de choco
  • biscuits indus'
  • shampooing neutre
  • produits ménagers (percarbonate.....)
  • sucre
  • café
  • graines
  • gros sel non raffiné
  • huile
  • fruits et légumes

Je vais au moulin 2 fois par mois environ, pour 25kgs à chaque fois. En fait, j'utilise en moyenne 10kgs par semaine, donc 50kgs dure un peu plus d'un mois. J'apporte mes contenants (systématiquement tarés avant de commencer les courses). Cela demande de la place (dans le coffre) et des bras pour porter. Mais au retour, le rangement dans les placards se fait en un clin d'oeil.

DSCN9879  IMG_20190618_123602

IMG_20190618_123621

J'ai trouvé, à la Ressourcerie, un super chariot de mémère pour les courses de fruits-légumes.

Il ne quitte plus ma voiture, car il est super méga utile.

Boucherie + crèmerie :

Bien que je sois végétarienne depuis 3 ans, j'achète et cuisine de la viande pour les flexitariens de la Barbafamily. Avant, je prenais la viande à la boucherie d'un hypermarché, dans mes contenants. Jusqu'au jour, où le staff changeant me l'a refusé, invoquant moultes excuses pour justifier. Ce fut la plus belle occasion de me rendre directement chez un boucher du coin. Comble de la joie, il invite sur ses portes, à apporter nos propres contenants. Ces produits proviennent d'élevages locaux et la plupart est labellisée (mais pas bio). Les flexitariens de la Barbafamily consomment peu de viande par semaine (probablement 2 à 3 fois, mais elle est de qualité). Durant mes achats, je demande au boucher de tasser les morceaux, m'évitant ainsi de trimballer X contenants.

A la crèmerie, j'achète uniquement des fromages. Depuis peu, elle peut râper l'emmental (oui, oui, parfois je joue la fainéante). J'apporte mes contenants, comme ça, zou direct dans le frigo au retour de courses.

Discounter + supérette + magasin bio :

Avant j'aimais bien varier entre Lidl et Aldi, pour la partie "discounter". Actuellement, je ne vais plus qu'à Aldi qui propose une gamme bio plus intéressante et large (tofu, charcuterie VG, huile d'olive, conserve de maïs.....). Chez le discounter, la supérette et le magasin bio, j'achète le reste :

  • papier toilette
  • savon
  • sauce tomate
  • épices
  • bières sans alcool
  • crème en pot de verre
  • vin
  • recharge de gaz pour sodastream (tous les 15-20 jours)
  • jus de fruits (en bouteilles de verre ou en briques)
  • choco
  • petits pains indus (demande des grands)
  • sucre glace (ce n'est pas un achat hebdo)
  • conserve de coco
  • levure SAF (ce n'est pas un achat hebdo)
  • vinaigreS
  • sacs poubelles (ce n'est pas un achat hebdo)
  • sirop en bouteilles de verre (selon les demandes des grands)
  • margarine VG
  • beurre
  • lait en brique
  • chips
  • alimentation pour les poules
  • sac d'argile (ce n'est pas un achat hebdo)

Je privilégie le verre (matière recyclable à l'infini) et le métal. Les briques Tetrapak, bien qu'en carton, ne se recyclent pas "facilement" de part leur membrane opaque intérieure. Quant aux contenants plastiques, c'est "vade retro" au maximum. Exit les bouteilles, pots, barquettes. Les seuls déchets plastiques sont :

  • l'emballage du papier toilette
  • l'emballage du sucre glace
  • l'emballage des petits pains indus'
  • les bouchons ( briques, sirops, épices, recharge de gaz)
  • la boîte de margarine
  • le sachet des chips
  • le sac d'argile

IMG_20190612_122012 IMG_20190612_122017

Et puis un jour, j'ai vu une vidéo de 2 acteurs français (un homme et une femme dont je ne me souviens plus du nom) qui parlaient de réduction des déchets, consommation, etc.... Concrètement, ils disaient que ce n'était pas logique que ce soit aux consommateurs de payer pour les déchets, de les trier.... alors que ce devrait être aux industries productrices de ces produits, de le faire en amont. Ce fut comme une révélation! Je me suis dit que c'est vrai quoi, pourquoi je dois me taper du plastoque + du carton lorsque je veux acheter quelques briques de lait? Du coup, j'ai décidé de virer tous les suremballages et de les déposer directement dans la poubelle du magasin, située à l'entrée des portes. Au fil des mois, d'autres personnes ont suivi le mouvement, remplissant les poubelles de suremballage. L'action fait réfléchir puisque désormais, certains magasins proposent des containers (type containers d'ampoules usagées) pour virer les emballages après achats.

Mes achats hebdo sont plus des achats de matières premières. Pour donner une idée, je dépense entre 10 et 20€ (quand il y a la recharge de gaz) chez le discounter + supérette en budget courses. Je fais toutes les semaines:

  • yaourts et fromages blanc au kéfir
  • quelques fromages (tous les 15 jours)
  • desserts
  • goûters
  • pains, brioches, biscottes
  • cacao en poudre
  • pâte à tartiner, confiture, beurre VG (selon besoin)
  • granola/muësli
  • moutarde, ketchup, mayo, sauce salade (selon besoin)
  • shampoing, savon liquide, lessive, produit lave-vaisselle, produits ménagers, dentifrice (selon besoin)
  • pâtés VG
  • sirop
  • infusion
  • condiment
  • conserves

En 5 ans, mon budget "courses" a diminué de quasi 30%, tout en passant en bio. Consommer bio ce n'est pas acheter de l'indus' habituel avec juste une étiquette bio dessus.....pour moi, c'est avoir les bases alimentaires en bio, qui forcément font que le produit transformé par mes soins devient bio. Nos poulettes fournissent de bons oeufs, qu'on troque avec le voisinage lorsqu'il y en a beaucoup, ou dont on se passera quand elles seront en pause de ponte. L'an dernier, j'avais enfin trouvé une ferme laitière bio non loin de chez moi. Mais je me suis dégonflée, car l'heure de la traite, où les particuliers peuvent venir acheter avec leurs propres contenants était un jour spécifique à une heure spécifique. De plus, la ferme se trouve dans un lieu où je ne me rends pas habituellement. Cela demande de faire un trajet exprès, à une heure difficile. Face à ce lot d'excuses moisies, j'ai remisé l'idée dans un coin de ma caboche. Mais ce temps est révolu! J'ai trouvé un bidon à lait que je récupèrerai la semaine prochaine. Il me permettra de remplacer un peu plus de 50% des briques de lait hebdo, par du lait de ferme bio.

{Pourquoi que 50% ?}

Parce que je n'aurai qu'un bidon pour l'instant. LOL

Depuis cet article, je tente de n'acheter que du jus de fruits en bouteille de verre. Le choix se restreint, mais tant pis! 

Fiche récapitulative (imprimable) de ce que j'ai changé, au fil des années (clic) :

 

postit1

N'hésite pas à commenter, car tu le sais......ça fait toujours plaisir d'interagir dans les deux sens ;) !

Rendez-vous sur Hellocoton !