Soit c'est moi qui n'ai pas de bol, soit toutes les poules sont ainsi! J'avais fabriqué une mangeoire avec réservoir de distribution, placée dans le poulailler. Finalement, le tube me gênait plus qu'autre chose, et là où la mangeoire était placée (à l'entrée du poulailler, légèrement sur le côté droit), les poulettes marchaient dedans.

DSCN9458DSCN9451

Ensuite, j'ai changé pour distribuer les graines dans des gamelles posées au sol. Souvent elles renversaient le tout. Et puis, d'autres volatiles venaient se servir. Alors, j'ai remis la mangeoire dans le poulailler, en l'accrochant. Elle était posée sur la plaque qui recouvre les pondoirs.

IMG_20190321_082309

(visible sur la gauche de l'image)

Mais là encore, les poulettes trient pour ne prendre que ce qu'elles préfèrent et en fichent partout. Certaines montent dessus également. Et lorsqu'elles "fientent" pas loin et que ça gicle dans la mangeoire....bref, dégueu!

C'est en me "perdant" sur Youtube que je suis tombée sur la vidéo-tuto d'un ado en IEF.

Mangeoire économique pour poules

Niels expliquait comment faire une mangeoire à poules anti-gaspi à partir d'une grosse poubelle et de coudes PVC. Peut-être est-ce parce qu'il est ado? Peut-être est-ce parce qu'il était en IEF? Peut-être que mon côté maternel s'est pris d'affection pour lui? Quoiqu'il en soit, sa vidéo a fait "tilt".

Ca fait 2 mois que nos poulettes sont arrivées. Bien que je me sois préparée des mois/années avant, régulièrement je modifie des trucs à force de les observer. Et là je dois avouer que j'en ai marre du gaspillage qu'elles font. . Jusqu'à présent, je faisais mon mélange de graines tous les soirs pour le lendemain. Mais avec la nouvelle mangeoire, j'aurai de l'avance pour quelques jours. En faisant un tour près du magasin de bricolage (à l'arrière), j'ai trouvé des tasseaux en libre service. De ces tasseaux, je suis partie dans l'idée de faire une mangeoire sous abri.

Comment?

Bah, à partir de l'abri (pour protéger du vent et de la pluie), je visualisais une mangeoire plus petite qu'une grosse poubelle....sur pilotis (pour décourager les autres volatiles).

Matériel :

  • une caisse en plastique avec couvercle clipsable (la mienne a une contenance de 32L achetée 3,19€ à Action)
  • 2 coudes en PVC (gouttière) diamètre 80mm (j'ai pris ce que j'avais soit 1 coude à 90° et un à 45°)
  • des tasseaux de section carrée 32mm
  • des planches de palette
  • des vis
  • du silicone (pour joints étanches)
  • une bâche
  • une agrafeuse
  • une scie sauteuse
  • un petit fer à souder pour l'électronique (facultatif)

DSCN9597

La mangeoire :

  1. Pour faire les trous, j'ai posé les coudes à l'intérieur de la boîte et ai dessiné leur contour au feutre.
  2. Pour découper les trous, j'ai chauffé le fer à souder. Ca permet de faire une découpe plus propre qu'à la scie sauteuse. En effet, cette dernière (tout comme la perceuse) risque de briser/fissurer le plastique (d'ailleurs, ça m'est arrivé! J'ai dû réparer avec du silicone).
  3. Pour étanchéïfier les coudes, j'ai mis du joint silicone à l'extérieur et à l'intérieur, lissé au doigt.
  4. Pour fermer les entrées des coudes/trous, et ainsi empêcher des nuisibles de s'y faufiler la nuit, j'enclenche un manchon + bouchon de visite sur chaque entrée.

DSCN9599 DSCN9600

DSCN9601 DSCN9604

DSCN9605 DSCN9609

DSCN9610DSCN9623

Les pilotis :

  1. Pour faire les pilotis, j'ai mesuré mes poules lorsqu'elles sont debout. J'ai obtenu entre 30-35cm.
  2. Puis j'ai mesuré du centre de l'ouverture du coude/trou, jusqu'au bas de la boîte.
  3. J'ai retiré cette mesure de 33cm (moyenne du n°1). J'ai obtenu la hauteur de chaque pilotis.
  4. J'ai choisi de les visser dans le fond de la boîte et de les renforcer par des tasseaux.
  5. Une fois en place dehors, je dispose un poids pour maintenir le tout en cas de vent.

DSCN9611 DSCN9612

DSCN9613

L'abri :

  1. J'ai d'abord posé la mangeoire sur pilotis, dehors, afin de déterminer comment espacer les pieds de l'abri.
  2. Je les ai enfoncé dans le sol avec une masse.
  3. Puis j'ai fixé des tasseaux pour maintenir le cadre.
  4. J'ai vissé des planches de palettes pour faire le toit incliné.
  5. J'ai bâché le dessus pour étanchéïfier.

DSCN9615 DSCN9617

Comme mes poulettes sont des exploratrices/sauvageonnes, j'ai rajouté du grillage sur le toit afin qu'elles ne grimpent pas dessus pour passer de l'autre côté de la clôture (un endroit bien trop galère pour nous à atteindre, s'il fallait les récupérer là-bas).

Conseils :

J'ai mis des coudes en ma possession. Toutefois, le coude à 45° est moins anti-gaspi que celui à 90°. En effet, une des poulette persiste à sortir le grain par ce coude (alors que par l'autre, elle n'y arrive pas). En attendant, j'ai mis un couvercle en plastique au sol, pour récupérer ce qu'elle réussit à sortir. Je conseille donc d'utiliser des coudes à 90° plutôt qu'à 45. De plus, je vais rajouter 2 autres trous. De toutes manières, elles ne mangeaient pas toutes en même temps leurs grains, déjà avant.

DSCN9621 DSCN9624

EDIT : avec les dernières modifications!

IMG_20190509_075624

IMG_20190513_072950

Gamelles de restes :

Au début, je disposais dans une vieille casserole, posée à même le sol, nos restes quand il y en avait. Puis voyant les chamailleries hierarchiques, j'ai répartis les restes dans 3 gamelles. Mais c'était sans compter, les "thug" poulettes qui renversent la nourriture d'un coup de pattes. C'est pourquoi, j'ai décidé de visser les gamelles sur une planche de récup', sous laquelle j'ai fixé 4 cubes de palettes afin de surélever le tout. Tous les soirs, je rentre et nettoie les gamelles.

DSCN9625 DSCN9626

DSCN9628

N'hésite pas à commenter, car tu le sais.....ça fait toujours plaisir d'interagir dans les deux sens ;) !

Rendez-vous sur Hellocoton !