Il y a ces petits trucs dans la vie, qui, souvent, passent inaperçus, mais qui, mis bout à bout, font prendre conscience. Conscience de tout, conscience du rien...juste conscience! Ma conscience s'est réveillée et semble hurler de l'intérieur, tant ce qu'elle réalise la fait rager (Attention! Il risque d'y avoir des gros mots dans cet article)....la rend triste.

Je regarde à travers ma fenêtre et vois la mare dans mon jardin. A cette période de l'année, elle est remplie grâce aux précipitations depuis septembre. A cette période de l'année, la branche la plus basse est totalement immergée. Mais là, je vois la mare quasi asséchée. La faune, habituellement présente en son seing, suffoque dans une eau boueuse.

DSCN9080

Je regarde à travers ma fenêtre et vois le nichoir à mésanges fait cette année. Je songe aux ruches que je dois construire avant le printemps, tout en espérant que tout ceci soit habité. Quelques heures plus tard, j'entends une interview de Pascal Canfin (Directeur de WWF France), lors de la sortie de son dernier livre, et constate avec effroi qu'en 40 ans, 60% de la population animale s'est éteinte.

Dans les mêmes temps, il y a plus de 40 ans, le jour du dépassement des ressources naturelles de l'humanité était le 29 décembre. En 2018, c'était le 1er août. Ce qui signifie qu'on mange à crédit depuis ce jour, quand d'autres meurent de faim tout simplement.

Il y a quelques jours, j'avais réservé des billets pour une sortie avec une de mes filles. Plus tard, un ami me demande si le jour de cette sortie, je serai à tel endroit pour bloquer les gens sur la route à cause d'une histoire de carburant. Hein? Quoi? Du carburant? Mais de quoi il cause encore celui-là?!

Il y a quelques jours, lors d'une leçon d'anglais avec mes puces de 8 et 10 ans, où l'on abordait simplement l'anglais parlé dans le monde, j'en suis arrivée à devoir aborder (suite aux questions de mes puces) les colonies (dont les françaises) et les guerres pour un bout de terrain.

Il y a quelques jours, j'étais contente de suspendre ma lessive dehors, quand soudain j'ai réalisé que je ne l'avais jamais fait en novembre.

DSCN9075

Il y a peu, je regardais mon plan de travail jonché d'ingrédients que je m'apprêtais à photographier pour partager la recette sur le blog, puis sur facebook. Soudain, je me suis dit :

{"Bordel ! A quoi ça sert?" Mais c'est vrai quoi! A QUOI CA SERT?}

Le monde devient totalement taré et ce n'est pas avec facebook que je changerai les choses. J'emmerde facebook et ses sollicitations à payer pour booster mes publications. J'emmerde facebook et tous ceux qui me sollicitent pour des chaines de l'amitié qui me porteraient malheur si je ne partage pas. J'emmerde facebook et ses concours à la con pour faire du chiffre. J'emmerde facebook et ses algorithmes qui sélectionnent ce qui est montrable. J'emmerde facebook et ses groupes prêts à se rassembler pour dire non au prix du carburant, mais incapables d'en faire autant pour modifier ses habitudes de consommation. Vivre dans le confort d'avoir de l'eau potable qui coule des chiottes, fait que l'être humain en veut toujours plus pour moins. En France, 73% des français possèdent un smartphone, soit environ 49 millions de personnes, à cela s'ajoute l'abonnement/ou pas mensuel. 49 millions de personnes, ça en fait de l'argent rien qu'avec 1€ le smartphone (c'est un exemple). La plupart changera de smartphone régulièrement pour un "plus beau"..."mieux". L'ancien finira en pièces à recycler ou pas (enfouissement, incinération). La plupart se regardera le nombril en pensant à ce qu'elle achètera pour Noël. Le monde devient totalement taré et ce n'est pas avec facebook que je changerai les choses. Ce n'est pas en regardant ces inepties derrière mon écran que je changerai les choses. J'ai supprimé twitter. J'ai supprimé instagram. Facebook sera définitivement supprimé dans quelques jours. J'ai suffisament reculé pour, enfin, pouvoir sauter, LOL ! Mais, il y a un délai imposé jusqu'à la suppression complète. Je me "dégooglise" pour ne plus nourrir davantage ce "monopole" financier (adieu facebook, google et compagnie) pour ne plus nourrir cette impression de suivre une pensée unique. Je suis sur un réseau alternatif, enfin disons que je teste un réseau alternatif (mais n'ai pas l'intention d'y passer du temps). Je ne sais ce que ça donne, ni comment ça fonctionne. Je ne me suis pas penchée dessus sérieusement. Tant pis si le blog tombe dans les fins fonds de l'abîme! Tant pis s'il est moins vu parce que j'ai supprimé les réseaux! Je m'en fiche complètement!

J'ai décidé de me retrousser les manches et d'agir auprès de gens que je peux voir tous les jours, en vrai, et pas derrière un écran. J'ai décidé de me  retrousser les manches pour faire vivre une écolonomie solidaire locale (grâce à mon TAF). J'ai décidé de sauver des vies ici, près de chez moi (je me forme à être pompier. Ce n'est pas mon métier ;) ). Parce que c'est par LÀ que je dois commencer, et non derrière un écran à démontrer que c'est possible en faisant comme-ci ou comme-ça!

Ainsi, je ne serai plus sur les réseaux sociaux. Je vais mettre mon énergie dans de véritables actions écologiques, économiques et solidaires proches de chez moi.

Je ne serai pas à faire des blocages pour râler contre le prix du carburant, car je suis LA SEULE à décider si je mets du carburant dans ma voiture ou pas. Si je n'en mets pas, MON argent restera pour moi. Si je n'en mets pas, je me compliquerai probablement le quotidien (j'habite un trou paumé), sauf que je trouverai un autre moyen de me déplacer. Parce que MON pouvoir d'achat, c'est MOI qui le décide. Je mettrai toujours le même montant de caburant dans le réservoir, à moi de rouler moins avec, pour qu'il dure autant. Ca c'est mon super pouvoir décisif! Les véritables actions écologiques et économiques c'est TOUS les jours.

Je l'ai souvent écrit :

{"Acheter, c'est voter!"}

Quand on achète, on sait ce qu'on achète...on adhère à ce qu'on achète. Quand on achète de l'import "Made in R.P.C.", on sait ce qu'il se cache derrière et ce que ça implique. Quand on achète sur des plateformes de VPC qui n'ont pas de fiscalité en France, on sait ce que ça implique au détriment de qui.

J'en ai marre de faire ma part de colibri entre 4 murs, avec pour seule satisfaction "C'est toujours ça de fait!". Je n'ai plus rien à apporter à celles/ceux qui me suivaient sur les réseaux sociaux. Leur cheminement a commencé. C'est "trop" facile derrière un écran!

Je ne peux pas me contenter d'augmenter ma part "bio". Je ne peux pas me contenter de réduire notre conso d'eau, d'électricité. Je ne peux pas me contenter de réduire nos déchets. Je suis satisfaite de transmettre cela à mes Barbaloulous. Néanmoins, il est urgent que je le transmette à d'autres, proches de chez moi, pour l'avenir de mes enfants. 

Je ne serai pas là où on espère me trouver!

Je sais, cet article est totalement WTF....un peu comme l'état de la planète actuellement. Toujours est-il, n'hésite pas à commenter, car tu le sais......ça fait toujours plaisir d'interagir dans les deux sens ;) !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !