Voilà des mois qu'une chemise de Barbapapa me faisait de l'oeil. Col et manchettes différenciés du corps de chemise, avec de jolies surpiqûres tout autour...ahhhh qu'elle me plaisait. Mais il m'a fallut être patiente. Je savais que Barbapapa ne la portait plus depuis quelques temps. J'ai tout de même préféré attendre 6 mois qu'il ne la touche plus du tout. Au bout de 6 mois à la voir stagner dans le dressing, je lui ai demandé s'il comptait la reporter un jour. Face à sa négation, me voici l'heureuse héritière d'une jolie chemise à féminiser.

Mon idée était toute faite, ayant pris le temps de la mûrir : j'allais partir du col et manchettes pour en faire une robe-jupe.

Une robe-jupe?

Pour moi, c'est ajouter une jupette au bas de la chemise pour donner l'impression que ce sont 2 vêtements indépendants. Au départ, je comptais garder le col et les manchettes en blanc, mais j'ai réalisé que la robe serait moins fun.

Voilà pourquoi, j'ai choisi de les peindre en rouge, avec une peinture acrylique spéciale textiles. Cette couleur apporte une touche fun et donne la ligne directrice du reste du modelage de la robe finale.

Matériel :

  • une chemise de Barbapapa
  • 50cm de dentelle extensible (récup' d'une jupe)
  • 50cm x 250cm de drap gris (récup' pour faire la jupette)
  • 5m de ruban de dentelle (4€ en magasin de loisirs créatifs)
  • 1 mini flacon de peinture acrylique spéciale textiles (2€ en magasin de loisirs créatifs)
  • des chutes de simili cuir rouge (récup')
  • des clous/rivets argentés (stock perso, boutons type poche de jean's)
  • 2 anneaux argentés (récup' de rideaux-bricolage)
  • des pressions résine KAM accordées (stock perso)
  • des ciseaux
  • des épingles
  • une machine à coudre

1°) Peinture du col et des manchettes

DSCN9317 DSCN9318

La peinture acrylique ne part pas à l'eau, voilà pourquoi elle tient sur le textile. Celle-ci est spécifique aux textiles, toutefois je trouve qu'elle donne un effet carton. Pour un col et des manchettes ça passe, mais sur un T-shirt (par exemple) l'effet serait affreux. C'est la première fois que j'en utilise. Je ne me voyais pas démonter cols et manchettes pour les teindre dans un bac à part. Fainéantise quand tu me tiens! LOL

2°) Création et fixation de la jupette

DSCN9319

Pour réaliser la jupette, j'ai utilisé un bout de tissus à draps de 50cm sur 250cm (récup' d'une ancienne housse de couette) que j'ai plié en deux pour former une jupe à 2 volants. Ensuite, j'ai surfilé sur la pliure, puis j'ai tiré sur le fil afin de créer des fronces. J'ai posé la jupe directement sur la chemise (comme pour la robe champêtre) pour conserver un mini jupon, et couture au point droit pour la fixer. Enfin, j'ai ajouté de la dentelle au bas de chaque volant pour les marquer visuellement.

DSCN9320 DSCN9321

DSCN9346

3°) Création de fausses bretelles

La robe me plaisait bien, mais le haut me semblait trop "uni". J'ai donc choisi de le "trancher" en ajoutant de fausses bretelles, créant ainsi un trompe-l'oeil avec la jupette. J'ai récupéré une chute de simili de mon sac, et ai cousu les bretelles directement sur la chemise.

DSCN9322 DSCN9350

DSCN9348

J'ai laissé dépasser les bretelles sur la jupe et les ai coupés en pointe. Pour les styliser, j'ai ajouté un anneau argenté et un rivet sur la pointe.

4°) L'encolure

Pour féminiser l'encolure, je l'ai recouverte de dentelle large et ai fixé les pointes par 2 rivets.

DSCN9343 DSCN9347

5°) Les manches

En guise de code "rappel", j'ai fixé un rivet sur les manchettes. Puisque les manches étaient trop longues/larges pour moi, j'ai créé une fronce près de l'épaule pour faire "froufrous".

DSCN9345 DSCN9349

Et voilà le résultat!!!!

DSCN9344

DSCN9337 DSCN9338

DSCN9339 DSCN9341

DSCN9342

V'là comment upcycler de vieilles fringues en une robe unique!

Au total, j'ai dépensé environ 6€. Les seuls déchets de cette couture furent les excédents de fils. Même le flacon vide de peinture resservira. La classe!!!!

Tu en penses quoi? N'hésite pas à commenter, car tu le sais...ça fait toujorus plaisir d'interagir dans les deux sens ;) !

Rendez-vous sur Hellocoton !