Il est un fait dont je ne peux plus me voiler la face : l'approche de ma quarantaine est bel et bien là. Je réalise que je suis dans un âge où je prends bien plus le temps de me poser, de réfléchir et surtout d'agir suite à ces réflexions. J'ai été une enfant qui voulait grandir pour vivre. Puis j'ai été une ado qui se cherchait. Je suis devenue une maman qui s'investit à 3000% pour les Barbaloulous, emportée par la mouvance d'une vie rythmée et chargée, au point de m'oublier parfois (souvent). Maintenant que la plupart des Barbaloulous est "grande" et "autonome" (selon mon propre ressenti), le rythme change, m'offrant ainsi plus de temps pour moi, que je mets à profit dans la réflexion personnelle.

Etrangement la société met cette réflexion personnelle sur le dos d'une crise de la quarantaine. Etrangement, vivre intensément pour ses Barbaloulous en s'oubliant, puis prendre le temps de réfléchir au champ des possibles qui s'offre à soi, est qualifié de "crise".

Fucking society! Je pense donc je vis et puis c'est tout, na!

"Un an déjà....." est un "anniversaire" particulier. C'est celui où j'ai franchi le pas de ne plus consommer de viande. Celui où de la réflexion, je suis passée à l'action. Tu me diras :

"Bon sang Barbamaman, t'as pété un câble d'écrire un article pour ça?"

 

3992208-balloons-images

 

Heu....mouais! D'un regard extérieur, ainsi que ce que penserait le "MOI" d'il y a quelques années en arrière, ça y ressemble grandement, c'est clair : une fumeuse de Marie-Jeanne qui danse avec les arbres! LOL (le "MOI" d'il y a quelques années en arrière se foutrait sans retenue du "MOI" d'aujourd'hui!). Néanmoins, je me dis que partager mon cheminement peut apporter une réflexion personnelle à quiconque arriverait au bout de la lecture de l'article. De plus, ce blog étant une sorte de recueils d'instants choisis de ma life, y poser une trace écrite m'est bénéfique également.

Comment j'en suis venue au VG?

herbe

Ca ne s'est pas fait d'un coup de baguette magique. Il faut du temps.....beaucoup de temps pour passer d'une alimentation carnée à VG. Le conditionnement depuis l'enfance à ce que la viande est nécessaire à la santé y est pour beaucoup dans la lenteur d'un passage à l'autre. Je l'avais déjà évoqué dans cet article. Depuis l'enfance, on imagine qu'on va manquer/être carencé de quelque chose si on n'en prend pas. D'ailleurs bizarrement...consommer peu ou pas de fruits/légumes n'apparait pas dans les esprits comme un risque de carence. Cherche l'erreur!!

légumes

Lors de la diversification de bébé, on va lui donner 200g de légumes par pot (pour ceux qui ne font pas la DME ou Diversification Menée par l'Enfant) et environ la moitié en fruits par jour (et là personne ne se dit "oh! il va être carencé s'il ne prend pas de viande!). Plus bébé grandit et moins il en reçoit au profit de viandes et féculents. On dirait que la viande semble primordiale à sa croissance...comme si ne pas lui en donner était signe de malnutrition. Strange, non?

La viande, on la trouve en rayon au même titre qu'on trouve en rayon :

  • un paquet de farine
  • des céréales
  • de l'automédication
  • des sièges auto.....

Forcément si ça se trouve en rayon c'est que c'est :

  • légal
  • normal
  • contrôlé
  • sécurisé
  • testé et approuvé par des autorités supérieures (de santé et/ou de consommation, des labos) auxquelles on n'appartient pas
  • bon

Pourtant est-ce que tout ce qui se vend est bon/sain/sécurisé/normal/contrôlé/etc.....? La réponse est évidente : NON! Bah oui, sinon pourquoi y aurait-il régulièrement :

  • des rappels de produits
  • des retraits de produits
  • des signalements de défaillance
  • des interdictions de vendre à des mineurs
  • des mises en garde sur les interactions médicamenteuses
  • des sièges auto qui n'apportent aucune sécurité en cas d'accident
  • des malades voire des décès suite à l'ingestion de tel ou tel aliment

La viande est banalisée dans le quotidien, avec des publicités/photos la rendant appétante, avec des animaux mis en scène parfois même consentants du sort qui leur est réservé. J'ai en tête une pub de volailles dansantes ou couchées sur un plateau dans l'attente d'être dévorées sur fond de musique "sexy". Bref, la viande telle qu'on la connait est totalement abstraite de ce qu'elle est réellement. Ce n'est pas parce qu'on peut en acheter qu'il est normal/banal d'en trouver en rayon.

Mon cheminement a commencé il y a 3 ans, lorsque j'ai choisi d'établir mes menus hebdomadaires, j'ai voulu les équilibrer. En rédigeant la liste de courses en fonction des menus et de mes placards, j'ai réalisé la place de la viande dans nos plats. Etant l'actrice principale de notre consommation alimentaire, il était en mon pouvoir et de mon devoir d'agir. Tout le monde sait que manger trop de viande, ce n'est pas bon pour la santé. De la même manière que tout le monde sait qu'allaiter c'est bien pour bébé et patati patata....en gros, on sait tous que "manger trop de viande ce n'est pas bon"! Mais comme la quantité de "ce n'est pas bon", est super floue!!!! On en mange et puis basta!

C'est de là qu'a débuté ma transition vers le VG (renforcée par cet article). J'ai tatonné en testant diverses alternatives comme le seitan, le tofu, les PST (Protéïnes de Soja Texturé)....en m'intéressant aux légumineux ainsi qu'aux graines. Pendant une longue période, j'ai été flexitarienne (consommatrice occasionnelle de viande à tendance végétarienne). Du flexitarisme au végéta*isme il n'y a qu'un pas. Ayant trouvé ce qui me convenait dans le VG, j'ai franchi ce dernier pas l'été dernier. La majorité de la Barbafamily est toujours flexitarienne. Je n'ai pas à la forcer à consommer comme moi. Dans le flexitarisme, elle a la liberté de consommer de la viande tout en ayant toutes les infos sur ce qu'elle est réellement. Je suis actrice de ma vie et de mes choix/souhaits, aussi j'agis pour moi tout en instaurant des compromis alimentaires avec la Barbafamily.

Ainsi la viande n'est pas bannie de son alimentation, mais elle est limitée au profit de la qualité et de la santé. En faisant la moyenne des dernières courses, la conso carnée hebdo est de 40g par jour et par personne. C'est une moyenne pas la conso quotidienne. Il y a des jours avec viande et des jours "sans. Il ne s'agit pas là d'une question de volonté économique financière (ce qui, est en définitive, la cerise sur le gâteau), mais bel et bien une question de volonté sanitaire et humaine. Je le répète, mais être VG ou flexi ou allergique (oui je mets tout dans le même panier histoire de schématiser) ce n'est pas supprimer, mais substituer/remplacer par une alternative qui comblerait les apports et/ou la texture.

Les idées reçues et moi.....et moi....et moi.....

Je dois être le genre de nana qui avait le plus d'idées reçues sur le côté obscure du végéta*isme.

1°) Les VG sont squelettiques :

Jack_Skellington

Bon sang, si seulement! LOL 1 an à être végétarienne et je ressemble toujours à une ancienne bouteille d'Orangina option bouée. Comme dirait Caliméro :

« C'est vraiment trop inzuste ! »

J'aurai aimé que le végéta*isme me fasse retrouver le corps de mes 20 ans, mais heu....bah non! Le côté brindille que j'imaginais.....on repassera.

2°) Les VG mangent du poisson :

arbre

L'arbre aux poissonns sur les berges de la Saône

Ca c'est bien LE truc de ouf qu'on me sort à chaque fois que je vais au resto ou autre :

" ah mais je peux vous faire du poisson si vous voulez!"

En fait, je faisais la même erreur lorsque je mangeais carné :

VG = pas de viande. Conclusion : le poisson ça passe (bah oui, ce n'est pas de la viande!) Sauf que non, les végétariens ne mangent pas d'animaux (mais les oeufs, les produits laitiers et le miel ça passe). Les vegans quant à eux ne mangent, ni n'utilisent aucun produit d'origine animale (fromages, produits laitiers, miel, cuir, cire d'abeille, gelée royale, etc....).

3°) Les VG mangent à 4 pattes dans le jardin de l'herbe et des graines :

OK c'est exagéré, mais c'est le raccourci que je m'en faisais. A vrai dire, le meilleur ami de Barbamamy est végétalien. Lorsque j'étais enfant, ses assiettes ressemblaient au résultat d'une tonte de jardin avec des jeunes pousses et des graines germées. Forcément, l'image restant ancrée, je pensais que les VG ne mangeaient que des feuilles. D'ailleurs ce qui est drôle, est que depuis c'est moi qui lui ai fait découvrir le seitan. Pourtant mon alimenttion actuelle est loin d'être feuillue et "grainée". La salade (laitue, frisée, chicorée....) a toujours été présente dans la Barbafamily. J'utilise depuis quelques mois les graines de chia de la même manière que j'utilisais "avant" les graines de sésame. Le quinoa j'en consommais déjà avant d'être VG et je n'ai pas encore essayé les graines germées. Pour l'instant, ça ne m'intéresse pas.

4°) Les VG sont carencés :

C'est un point qui me fait rire en y repensant car à contrario, on ne se soucie jamais de savoir si on est carencé en ne mangeant pas suffisament de légumes. Comme si la viande était l'aliment primordial à notre équilibre, alors qu'elle n'est qu'un moyen parmi d'autres d'apporter des protéïnes. Je l'ai déjà évoqué dans cet article, je suis donneuse de sang. Le sang donné est analysé (grosso modo) et on reçoit les résultats qui indiquent sa qualité et donc notre propre état de santé. Je ne pourrai pas être donneuse si j'étais carencée ou en mauvaise santé. Etre VG n'incombe pas sur ma santé, au contraire.

5°) Les VG pètent beaucoup :

Oui alors là, ce n'était pas MON idée reçue, mais je l'ai entendue à la radio et ça m'a fait rire. Par définition un VG consomme plus de légumineux qu'un consommateur de viande. Donc un VG pète plus. CQFD Dois-je vraiment me prononcer sur ce point? MDR

6°) Les VG font chier :

Là c'est plus un constat de réflexions entendues par-ci par-là quand j'informe de mon végéta*isme. Entre :

  • Barbapapa qui me propose régulièrement de la viande lorsqu'on se sert à table
  • les restos qui ne comprennent pas que le poisson est un animal qui ne pousse pas grâce à de la terre
  • Barbamamy qui bougonne parce que son meilleur ami vient dîner et qu'elle ne sait pas quoi cuisiner
  • les amis carni qui te balancent "t'es chiante avec tes trucs, la viande c'est la vie, c'est trop bon" (heu...ok, je vais faire l'impasse sur "la viande c'est la vie" alors que c'est tout le contraire!)

tu te dis que personne n'irait dire à :

  • un allergique "t'es chiant avec ton truc APLV, les fromages c'est la vie, c'est bon!"
  • un diabétique "t'es chiant avec ton truc de sucre, le sucre c'est la vie, c'est bon!"

Alors bon, pouet-pouet camembert avec les VG, hein! PTDR

Conclusions :

Lors de la crise de la vache folle, l'anthropologue et ethnologue français Claude Lévi-Strauss disait que le jour viendra où nous serons aussi horrifiés devant le massacre des animaux que par les repas cannibales découverts par les explorateurs dès le XVIème siècle. Quand on constate que depuis quelques années, on légifère dans le Code Civil sur les droits des animaux, leur détresse, angoisse et sensibilité, on peut dire qu'on y est.

Voilà un an maintenant que je suis VG...peut-être deviendrai-je un jour végane ou peut-être remangerai-je un jour un bout de viande (bah ouais...quoique j'en doute). A vrai dire, je ne suis pas devenue VG par militantisme de la cause animale ou VG*isme (pas du tout même), mais plutôt pour être cohérente avec les valeurs que je souhaite transmettre aux Barbaloulous tant au niveau sanitaire, intellectuel, économique, qu'humain. C'est un peu comme l'histoire du Père Noël dans la Barbafamily, il n'y a pas qu'un seul chemin pour arriver à destination.

Selon la FAO (Oganisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture), en 2010, la consommation mondiale de viande, toutes productions animales confondues, a atteint 286,2 millions de tonnes en 2010. Elle a progressé au rythme de 2,3 % par an au cours de ces dix dernières années. J'imagine aisément qu'il y a de grosses inégalités entre les pays développés et ceux sous-développés/pauvres. Mais alors pourquoi l'être humain reste-t-il carnivore? Mystère et boules de gomme!

Toujours est-il que tel un challenge personnel, me voilà VG depuis 1 an. Durant cette année, j'ai trouvé/testé/amélioré des alternatives pour :

  • le rôti
  • les nuggets
  • le steack
  • le hachis
  • l'émincé
  • l'escalope
  • la farce
  • la charcuterie
  • les saucisses
  • le pâté/tartinade

qui font que je n'ai plus d'attrait pour la viande. J'ai appris à créer de nouvelles compositions dans nos assiettes, du coup je suis à l'aise avec mon végétarisme. Je tenais à marquer cet "anniversaire" particulier par un article qui lui serait dédié. Je finis avec la liste de mes recettes VG (pas du tout à jour) que tu trouveras .

DSCN3678

Maintenant que tu as lu toute cette tartine, qu'en penses-tu? NB : c'est un article personnel pour poser mes ressentis à l'écrit. Il n'a nullement pour but de convaincre.

N'hésite pas à commenter, car tu le sais.....ça fait toujours plaisir d'interagir dans les deux sens ;) !

Rendez-vous sur Hellocoton !