morgan caine

( 509 pages, Rokh Editions)

Et le chatiment sera de vivre est le 4è opus d'une saga thriller/policier reprenant les personnages fétiches de l'auteure : Jordan Adams, la millionnaire fantasque et le duo de flics Red et Watson. Si chaque tome peut se lire indépendamment, celui-ci poursuit véritablement La complainte des filles de Loth. C'est sa suite naturelle. Il est donc indispensable d'avoir lu le précédent pour comprendre celui-ci.

Ma chronique du premier Opus "Quiconque te fera du mal" est là.

Ma chronique du second Opus "Ce qu'on fait sans plaisir" est là.

Ma chronique du troisième Opus : "La complainte des filles de Loth" est là .

Résumé éditeur:
La suite très attendue de « La Complainte des Filles de Loth ».

Après avoir découvert qui était réellement le Glaive, il semble que les inspecteurs Red et Watson, tout comme Jordan Adams goûtent une pause bien méritée.
Il y aurait même du mariage dans l'air que cela n'étonnerait personne…

Jusqu'à ce que Jordan disparaisse. Aucune demande de rançon, aucun indice.
Alors, tous basculeront dans l'effroi en réalisant que l'horreur n'est pas forcément là où l'imagine.

Car jusqu'où est-on capable d'aller pour sauver ceux qu'on aime?

J'en pense quoi ?

Etant la suite naturelle de l'opus précédent, le sujet de fond reste donc le même : la pédophilie. Il m'a fallut un peu de temps avant d'aborder la lecture de cet opus. Je craignais que mon coeur de maman ne le supporte....je n'étais pas prête à affronter à nouveau ce sujet. Je me suis donc gavée de lectures en tous genres (jusqu'à un navet) avant de me lancer.

Une fois le roman débuté, je l'ai lu quasi d'une traite et me suis couchée très très tard dans la nuit (ou tôt le matin) pour le finir.

Comme chacun des opus passés, l'auteure traite d'un sujet qui mène à de sérieuses réflexions....un sujet sur lequel on ne s'attarde pas pour X raisons...un sujet dérangeant.

Certes le sujet de fond est lourd, mais jamais ô grand jamais, Morgan Caine ne basculera dans des détails de scènes insoutenables, d'hémoglobine, de porno, etc... L'histoire est brodée autour de ce sujet de fond. L'auteure manie habilement la plume pour nous amener à la réflexion sans nous orienter dans sa propre conclusion. Aucune scène, aucune image...rien que de la réflexion.

Et c'est dur, c'est franchement dur, car ce n'est pas qu'une fiction. C'est un mélange d'évènements réels et fictifs. On en ressort perturbé, déboussolé (écoeuré aussi par certains travers de la nature humaine).

"Qu'est-ce qui est vrai?"

"Est-ce possible?"

"Que deviennent ces embryons?"

Je me suis maudite lorsque j'ai réalisé que j'étais capable d'avoir, moi aussi, une "conscience élastique". Je me suis maudite de me dire que dans une situation identique, le regard change selon l'intérêt personnel.

"Que faire? Qui sauver/condamner?"

A la fin du roman, il fallait que je vide l'accumulation d'infos sur un tel sujet....il fallait que j'en discute. J'en ai d'abord parlé avec Barbapapa, puis j'ai appelé Barbamamy :

" Crois-tu que c'est possible?" "Y-a-t-il un cadre légal pour l'après des dons de soi (cellules, gamètes....)?"

Toujours est-il que je suis cette auteure depuis ses débuts publiés, et je dirai sans conteste qu'elle s'est véritablement bonifiée au fil des tomes. De Quiconque te fera du mal à celui-ci, on ressent une nette évolution....une assurance....une bonne prise en mains. Ce tome est bon, il est vraiment très bon. Contrairement aux précédents, l'intrigue ne consistera pas à déterminer le coupable, mais plutôt le fin mot d'une situation angoissante. Je l'aurai presque qualifié d'excellent si ce ne sont quelques points qui m'ont un chouia enquiquiné :

  • le devenir du "Mal" (dont on ne sait finalement pas grand chose)
  • ce qui s'est passé avec Jordan (étrange, rapide, incompréhensible...)

Si je devais attribuer une note sur 5, ce serait 4,5. Il va me falloir une patience de ouf jusqu'au prochain tome.

Pour résumer, je dirai (attention....éloigne les enfants!!!) :

"PUTAIN DE BORDEL DE MERDE!............. OMG!........ Oh...... My........ God !!!"

Morgan Caine est véritablement l'auteure qui m'a fait découvrir et aimer les thrillers. Grâce à elle, mon horizon littéraire s'est ouvert et étoffé. Rien que pour ça, je l'en remercie (peut-être pas pour la nouvelle addiction à ses écrits qu'elle m'a créé! LOL Bah oui, je dois grave prendre sur moi pour lire le prochain opus).

N'hésite pas à commenter, car tu le sais.....ça fait toujours plaisir d'interagir dans les deux sens ;) !

Rendez-vous sur Hellocoton !