Il y a quelques semaines (voire mois), j’ai reçu mon tout nouveau commis de cuisine. Tu te souviens de mon test du robot Masterchef 2000 ? Bah voilà, j’ai reçu de quoi compléter la gamme avec le Masterchef Gourmet de Moulinex (QA403G01).

 

Moulinex est une marque que j’adore parce que c’est français et qu’elle a traversé les temps, tel un irréductible gaulois. Le prix de ses électroménagers est correct. Elle est connue pour durer dans le temps, d’autant que le service pièces détachées conserve des pièces d’appareils très anciens.

Je ne vais pas te mentir, je rêve toujours du Kenwood Cooking Chef…...sauf qu’il n’est bien évidemment pas accessible pour tout le monde.

 

Qu’est ce que le Masterchef Gourmet ?

 

DSCN9501

 

C’est un robot pâtissier qui grâce à divers accessoires (en option pour certains) le transforme en robot multifonction.

 

A la base, il permet de :

  • battre (blancs en neige, chantilly, mayo)

  • pétrir (pâte)

  • mélanger

L’ajout d’accessoire permet de :

  • hacher la viande (hachoir)

  • râper des légumes/fromage (râpe à 3 cylindres)

  • faire des smoothies, soupes (blender)

  • faire des jus (centrifugeuse)

  • émincer (mini hachoir)

  • faire des pâtes et coulis (kit pasta)

Mon robot comporte :

  • un bol de 4L en inox

  • un fouet ballon

  • un crochet

  • une feuille

  • un blender de1,5L

  • un réducteur

  • un hachoir (option)

  • une centrifugeuse (option)

Le prix moyen du Masterchef Gourmet (sans hachoir ni centrifugeuse) est de 199€ (prix constaté en magasins spécialisés et grandes surfaces). L’ajout d’accessoire va de 30 à 80€ l’unité (80 pour le kit pasta). Ce qui ferait un robot totalement complet pour environ 310€. Autant dire que c’est correct sur le marché, par rapport à ses concurrents .

 

Maintenant let’s go pour le méga test (j'avais prévenu Moulinex, il me faut plusieurs semaines de tests avant de me prononcer)!!!!

 

Aspect :

 

 

 

6

 

La façade et le support des pièces sont en plastique ( = fragiles). Le fouet ballon s’est retrouvé dévisssé un jour, et j’ai bien cru finir hystérique tant j’ai galéré pour le remonter. Le crochet et la feuille sont en fonte d’aluminium. Je les lave à l’eau et frotte avec une éponge douce. Jamais dans le lave-vaisselle (de crainte que l’alu s’effrite).

 

Fonctionnement :

Le câble de branchement est astucieusement planqué sur un côté de l’appareil. Il se déroule et se range manuellement.

DSCN9503

La molette permet de régler 6 vitesses et un « pulse ». Le « pulse » me sert surtout pour les smoothies avec le blender. Donner un coup de « pulse » permet aux aliments de retomber dans le fond puis d’être à nouveau mixés.

L’appareil se lève tel un capot de voiture, grâce au bouton d’ouverture, pour qu’on puisse visser le bol sur le socle et fixer :

  • le fouet
  • le crochet
  • la feuille.

DSCN9504

Sur le dessus de l’appareil, un cache isole l’emplacement du blender ou mini hachoir.

Le réducteur se fixe quant à lui, entre l’emplacement du bol et du fouet. Ensuite, on peut y fixer soit le hachoir, soit la râpe, soit le kit pasta.

 

Utilisation robot pâtissier :

Le robot est doté de ventouses sur le dessous pour le stabiliser sur le plan de travail.

DSCN9505

Son bol en inox de 4L possède un couvercle anti-projection amovible.

 

J’ai testé le fouet ballon pour faire des blancs en neige, de la mayo et de la chantilly.

DSCN9502

De gauche à droite : crochet, fouet ballon et feuille

Pour les blancs en neige, pour ne pas perdre de temps, j’ai actionné directement la vitesse maxi. En quelques secondes, les blancs sont fermes et aérés grâce au mouvement planétaire du fouet. Idem pour la chantilly. Par contre, la mayo met un temps fou à prendre et par 2 fois, j’ai terminé de la monter avec mon vieux batteur électrique.

 

Le crochet, quant à lui, pétrit des pâtes à pain, pizza, etc.… jusqu’à 800g. Pour réussir à choper tout jusqu’au fond du bol, je dois jouer avec les vitesses et accessoires. Je commence par la feuille à vitesse moyenne, puis j’ajoute le liquide et j’augmente la vitesse. De la sorte, le mouvement planétaire accéléré racle fonds et bords. Puis je termine au crochet à vitesse ± moyenne. Ceci étant, j’ai un œil constamment sur le robot dont la partie supérieure bouge affreusement  à vitesse élevée. On dirait que le robot va se péter en deux, mais il tient ! (En fait, vaut mieux ne pas enclencher l’appareil et se barrer pour faire autre chose ! LOL) Le moteur montre des signes de faiblesse sur les pâtes dures.

Dans cette recette, j'utilise la feuille et le crochet. On peut voir comment le capot bouge.

 

J’utilise la feuille pour mélanger mes pâtes à gâteaux. A faible vitesse, les ingrédients au fond du bol ne sont pas mélangés. Il faut donc jouer avec les vitesses entre moyenne et maxi pour bien racler bords et fonds.

 

Utilisation blender :

Je n’ai personnellement jamais eut besoin d’un blender, puisque je possède un robot mixeur avec des lames assez larges. Toutefois, test jusqu’au bout, j’ai testé pour des smoothies (bananes, fruits rouges, kiwi, orange, etc.…) D’une capacité de 1,5L, ça passe bien pour des fruits mous et juteux. J’ai voulu broyer quelques noisettes et ce fut la cata ! Les lames-hélices ne supportent pas du dur. Ca bloque et ne broie pas grand-chose. A noter que le blender est utilisable en même temps que le bol pour fouetter/pétrir/mélanger. C’est donc assez pratique de pouvoir monter des blancs en neige (par exemple) tout en réalisant un smoothie. Par contre, je trouve le blender plus bruyant que le robot lui-même. Disons qu’il vaut mieux éviter de se faire un smoothie le matin, quand toute la maisonnée dort !

DSCN8788

Préparation d'un smoothie pêche soja

Dans la recette qui suit, j'utilise le blender et le fouet en même temps.

 

 

Utilisation râpe :

Là encore, je n’en ai pas d’utilité puisque j’ai mon robot mixeur. Mais, j’ai testé quand même pour faire des galettes de légumes. Sans surprise, l’ouverture pour y insérer les légumes est un peu étroite (j’ai le même souci avec mon robot mixeur). Il faut donc couper les gros légumes au préalable. J’utilise à vitesse maxi, pour donner suffisamment de puissance lors du râpage de légumes « durs » comme la carotte.

 

Utilisation centrifugeuse (extracteur de jus):

Le système de montage est un peu compliqué au début.

  1. Ôte le cache sur le dessus du robot

  2. Ferme le logo cadenas de la centrifugeuse (en fait, ça ferme le couvercle)

  3. Visse d’un 1/4 de tour l’appareil sur le robot

La centrifugeuse permet d’extraire les jus de la pulpe. J’ai fait d’excellents jus de carottes, pommes, oranges.

Plus le fruit/légumes est mou et juteux, plus c’est galère d’avoir un jus correct. Avec les tomates, j’ai eut plus de « déchets » que de jus. Un peu moins avec les oranges. Par contre avec la carotte et même la pomme, c’est juste génial !

DSCN8995 DSCN9000

Jus de carotte et orange (directement au verre ou à la bouteille)

DSCN8997 DSCN9001

A gauche : déchets presque secs de carottes. A droite : déchets d'oranges (pulpe encore juteuse)

DSCN9002

Déchets carotte/orange : il y a sûrement quelque chose à faire avec, mais je ne sais pas quoi. La carotte est trop sèche pour une purée/compote.

L’inconvénient de la centrifugeuse est que sa râpe-filtreuse a tendance à se lever lorsque l’appareil est en marche. Du coup, elle touche le couvercle….des morceaux de plastiques s’effritent (et se retrouvent dans le jus) et une odeur de brûlé se dégage. Il faut donc stopper l’appareil au moindre bruit douteux. Ca ne me le fait qu’avec des fruits/légumes durs comme la carotte. Mais bon, quel délice d’avoir son propre jus frais orange/carotte lors d’un brunch…..de faire son propre jus de pommes !

 

Utilisation hachoir :

Pour faire mes nuggets ou boulettes, je mixe au préalable avec mon robot mixeur. Je me suis dit que c’était l’occasion de tester pour faire des nuggets de volaille.

DSCN8999

J’ai découpé des dés de volaille et les ai inséré deux par deux. Au bout de quelques secondes, la hachoir était bouché à cause d’un nerf coincé dans le pas de vis. Autant dire que c’est extrêmement « agréable » de démonter l’appareil pour virer ce qui bloque. Au bout de 3 essais, j’ai abandonné car impossible d’hacher de la volaille. Il faudrait d’abord la broyer au mixeur puis ensuite la passer au hachoir. Du coup, zéro intérêt pour moi.

 

Et l’entretien ?

Le nettoyage (à part le blender où j’y vais avec mon goupillon à bouteille) est vraiment très facile. Je ne mets rien au lave-vaisselle, car je n’en vois pas l’utilité. Et puis j’aime bien ranger mon robot à sa place après utilisation.

 

Conclusions :

Le Masterchef Gourmet est un robot pâtissier très polyvalent. Toutefois sa fonction première est la pâtisserie. Son moteur de 900 watts est parfait pour le fouettage et les mélanges. Il est à utiliser avec parcimonie sur des pâtes dures sous peine de voir mourir prématurément le moteur. Pour une cuisine amatrice occasionnelle, il est vraiment top et design. Pour une utilisation plus intensive (uniquement en pâtisserie), ça se complique un tantinet. Pour ma part, je ne fais pas de pâtes dures tous les jours....voire même pas toutes les semaines, donc ça va....je fais gaffe!

Ses nombreux accessoires lui confèrent une polyvalence non négligeable. Par contre, autant laisser exposer le Masterchef Gourmet sur le plan de travail est top et design, autant ses nombreux accessoires demandent de la place pour être rangés (it's a shame. Bad point! Ceci dit, je suppose que c'est même chose quelque soit le robot multifonction.)

C’est un très bon rapport qualité/prix.

Il me faudrait un second bol pour pouvoir faire des préparations en deux temps : monter des blancs en neige et battre les jaunes avec le sucre, par exemple. Mais bon, la capacité du bol n'est, de toutes manières, pas suffisante pour la Barbafamily.

Petit bémol : les accessoires (centrifugeuse, hachoir….) sont fabriqués en Chine, ce qui m’a déçu sachant que j’étais conquise par le côté Franco-français.

Et toi? tu en penses quoi? N'hésite pas à commenter, car tu le sais....ça fait toujours plaisir d'interagir dans les deux sens ;) !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !