Voilà 2 mois maintenant que Barbouille (3 ans) a quitté ses couches (de jour et de sieste), après une prise de conscience personnelle ( => la mienne).

Comme je savais que j'allais devoir éponger de nombreux pipis (voire pire) au sol...hummm, forcément je n'étais pas hyper pressée d'entamer l'apprentissage pour quitter les couches!

Alors je repoussais, en prétextant une phrase toute faite "Laissons-le faire à son rythme, un jour ou l'autre il ne portera plus de couches!"

Jusqu'au jour où j'ai ôté mes oeillères pour me secouer les 2-3 neurones valides. Parce que si je ne lui apprenais pas comment faire, si je ne lui montrais pas, si je ne lui expliquais pas.....comment aurait-il su? (<= that's a good question! )

Certes, ce n'était pas LA décision qui allait changer ma vie à jamais, donc bon je ne prenais pas un risque hallucinant (au pire, R.I.P. my carpet !  MDR ).

Comment ça s'est passé?

J'ai testé sur le pot : il n'a pas aimé, se plaignait d'avoir mal au QQ en étant dessus....n'y faisait quasiment rien (bon bah, ça m'a coûté un pot à près de 8€ pour décorer faire moche dans mes toilettes! Ok en même temps, des toilettes, c'est moche de toutes manières! MDR)

J'ai testé sur les toilettes : il se plaignait d'avoir mal au QQ en étant dessus (réducteur)....s'est coïncé les doigts entre le réducteur et la cuvette, mais au moins il y faisait son pipi.

Au début, je le mettais sur les toilettes toutes les heures. Ca avait le don de l'enquiquiner, mais c'était pour qu'il assimile le fait de "pousser" pour uriner.

Puis, je le mettais à certains moments clés de la journée (réveil matinal, 10h, avant les repas, avant/après les dodos).

Maintenant je ne le mets qu'au réveil et au coucher. Entre temps, c'est lui qui demande (il en a eut marre que je le dérange toutes les heures alors qu'il jouait tranquillement. Ca a fait tilt dans sa petite caboche.) Il ne va ni sur le pot, ni sur les toilettes car il n'aime pas. Il reste debout devant les toilettes. Je devais lui tenir la zigounette, jusqu'à ce que j'insiste pour qu'il le fasse lui-même. Il vise à côté encore de temps en temps, toutefois c'est en amélioration (une façon de voir le verre à moitié plein? LOL). Je préfèrerai qu'il soit assis, sauf que si je veux qu'il soit autonome pour gérer les toilettes seul, autant lui laisser de quoi se débrouiller. (On verra quand il maîtrisera, je lui proposerai de faire assis...ma cuvette me remerciera!)

pipi debout

Du coup, il ne porte plus de couche à la sieste, ni en journée. Sa couche de nuit est très très rarement mouillée. Lorsqu'elle l'est, elle contient peu de pissouille (d'ailleurs je ne renforce plus sa couche avec une culotte de protection).

Mais pour "Monsieur Caca", c'est une autre histoire!!!

Il ne veut pas aller sur les toilettes et le pot. Il ne fait pas dans la culotte, mais attend d'avoir la couche de nuit pour se soulager. C'est au réveil, que je découvre le kinder surprise! LOL

Qu'il fasse aux toilettes, dans un pot ou dans sa couche, c'est toujours mieux que de faire dans la culotte. Il a donc trouvé son endroit! LOL

Maintenant, il ne me reste plus qu'à lui faire comprendre qu'il est préférable de faire la big commission dans les toilettes ou le pot. 

Mission number one:

Lui faire déculpabiliser de poser sa bombe dans la couche de nuit.

Et ce n'est pas gagné!!

D'un côté, nettoyer une bombe séchée de bambin dès le réveil matin, heu....bah.....je suis loin d'y aller avec la mine enjouée. Je ne râle pas (enfin j'espère), mais ma tête doit clairement exprimée la joie de la rosée matinale. => Nouvelle mission number One: "Débrouille-toi! Change ta face matinale et souris!"

D'un autre, j'entends les réflexions des autres Barbaloulous plus grands "ouais mais nous, on ne mettait plus de couches à son âge!", "vous lui laissez passer plus de trucs qu'à nous!" et nianianiaaaaaa, et blablabla.....Alors bon, j'ai beau expliquer que certes ce n'était pas pareil, mais que justement avec le recul, j'ai revu certaines choses, et blablabla...et patati...et patata.

Bref, je suis là, entre deux...dans une espèce de No man's land, où je suis sensée prendre une décision, comme si c'était hyper vital! Puis, je réalise que j'ai déjà terminé de nettoyer la bombe, alors je soupire et dis juste à Barbouille : "Tu sais bonhomme? C'est très bien que tu fasses caca dans la couche plutôt que dans ta culotte, mais tu pourrais le faire aux toilettes, c'est là qu'on le fait tous! Et puis, tu es grand maintenant, tu peux aller aux toilettes comme nous!"

Bon OK, j'aurais pu trouver mieux, mais à chaque fois, ça sort comme ça vient!!!

Ouep, un jour...un jour....je sortirai la super phrase qui ne fasse pas culpabiliser. Ce jour-là, je me serai enfin fait livrer un quota de neurones ainsi qu'une mine enjouée.

N'hésite pas à commenter, ça fait toujours plaisir d'interagir ;) !

Je participe aux Golden Blog Awards, alors Un vote par jour, si ça te dit...merci! -> LA <-

Rendez-vous sur Hellocoton !