lafilledutrain

Editions Sonatine (378 pages)

 

Résumé éditeur:

Vous ne voyagerez plus jamais comme avant... Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller et revenir de Londres. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe une jolie maison. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu'elle aperçoit derrière la vitre : Jason et Jess. Un couple qu'elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l'être par le passé avec son mari, avant qu'il ne la trompe, avant qu'il ne la quitte. Mais un matin, elle découvre un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Quelques jours plus tard, c'est avec stupeur qu'elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu... Ce thriller exceptionnel connaît un succès incroyable depuis sa sortie. 1er des ventes aux Etats-Unis, en Angleterre et au Canada, traduit en plus de 26 langues, il est en cours d'adaptation cinématographique. Il vous suffit d'ouvrir ce livre et de vous laisser entraîner dans le piège paranoiaque et jubilatoire qu'il vous tend pour comprendre à quel point cette publication fait figure d'évènement.

L'histoire c'est quoi?

Rachel prend le train tous les jours de la semaine, assise à la même place. Tous les jours, elle observe une petite maison où elle y voit un couple, qu'elle idéalise comme le couple parfait. Jusqu'au jour où elle découvre la femme avec un autre homme. Son idéal vole en éclats. Lorsque la femme est portée disparue, Rachel se sent investie d'une mission pour comprendre ce qui se passe.

Qu'est-ce que j'en pense?

J'ai lu ce roman, en quasiment une nuit, ce week-end. Je l'avais acheté pour Barbapapa qui a bougonné, au début, me disant que c'est un livre pour femme, etc....Puis plus il avançait dans sa lecture, plus il me disait qu'il fallait que je le lise moi aussi. Ma PAL étant encore longue, j'ai décidé de l'achever (le livre....pas Barbapapa! LOL) en une nuit.

L'histoire a eut bien du mal à se mettre en place. Il a fallut le premier tiers du roman pour que j'y trouve un intérêt, un rythme, une habitude du style de lecture. On bascule dans un multi points de vue entre 3 personnages féminins (d'où le ressenti de Barpapa d'une lecture pour femmes). Je m'attendais à ne lire que sur Rachel, et donc le multi-points de vue a permis de donner plus de rythmes, d'aération au roman. Il a placé également plus de doutes.

Rachel n'est pas le genre de personnage auquel on s'identifie. Devenue pochtronne suite à des problèmes sentimentaux, on suit ses déboires. Sa naïveté est exacerbante. L'intrigue, quant à elle, est prenante au point que j'ai lu, lu, lu....pour connaître le dénouement de tout cela. Ce qui est intéressant, voire différent des thrillers habituels (que je lis), c'est qu'on se demande comment les 3 personnages auront des destins/points communs...quelque chose qui les lie, les unes aux autres. Je regrette cependant la découverte trop prématurée du coupable. L'auteure a lâché trop d'indices, trop tôt, ce qui a facilité sa découverte. J'ai malgré tout poursuivi ma lecture afin de connaître le mot de la fin.

Finalement, je suis bluffée par ce tout premier roman d'une auteure qui s'est faite une place dans le genre. Mais de là à en faire un film.....heu, quand même pas. A la limite, un feuilleton du week-end.

Rendez-vous sur Hellocoton !