Une nouvelle année IEF s'est écoulée (ouais je sais....elle est terminée depuis ce printemps !) et il est temps d'en faire le point (bah oui, on attaque la 4è année et les choses changent).

Barbidur:

Comme évoqué dans cet article, Barbidur a demandé à intégrer un lycée à la rentrée prochaine, afin de pouvoir s'ancrer dans le cursus d'études/professionel qu'il souhaite. La première étape étant un BAC S, il sera vraiment difficile d'envisager de le faire en IEF. Non pas que le BAC de façon générale soit incompatible avec l'IEF...non, non que neni. C'est juste que le BAC choisi l'est. En fait, un BAC L et même un BAC SES peuvent se passer en IEF sans problème. Mais le S (scientifique) fait appel aux sciences, avec tout le matos nécessaire (que je n'ai pas et dont je n'ai pas envie d'investir pour quelques expériences). Son coefficient aux épreuves est très important, aussi, vaut mieux ne pas se louper! LOL C'est son choix, alors on le respecte. On avait trouvé un superbe lycée sur lequel, il avait craqué...mais en déménageant, il a fallu y renoncer. A ce jour, tous les établissements sont fermés. Autant dire, qu'il y a un Barbado qui doit sévèrement me maudire de ne pas avoir tous les papiers pour l'inscrire dans un lycée qui pourrait lui convenir. (note à moi-même : c'est peut-être de là que vient mon mal d'oreille! Il doit me balancer des tas de noms d'oiseaux dans sa tête! LOL )

On a reçu le rapport de l'inspection académique concernant notre dernier contrôle. Comment que je peux me la péter?!!! Ouep, tout était nickel! Bon OK, ils ont quand même souligné le fait qu'il ne lise pas d'auteurs français et que s'il voulait faire les études souhaitées...rester en IEF serait plutôt handicapant. Mais dans l'ensemble, la méthode, les leçons, la progression...tout était nickel et apprécié. L'IA a donc validé mon instruction, et ça vaut comme un bulletin/avis favorable de passage en classe supérieure.

Barbibul:

Il s'est enfin mieux investi dans les leçons. On a eut plus de mal cette année avec les maths, alors que c'était sa matière préférée les années passées. Barbibul ne se sent pas prêt à intégrer la scolarité. L'IEF lui convient parfaitement tant que je n'ai pas à bosser d'avantage à l'extérieur. Selon le cursus d'études qu'il choisira et sa volonté, il poursuivra l'IEF ou intègrera un lycée à la rentrée scolaire suivante.

Le rapport de l'inspection académique le concernant était aussi élogieux que celui de Barbidur....avec les mêmes remarques sur le choix de ses lectures. Mais clairement, on s'en cogne! Faut avoir un grain pour reprocher à un enfant de dévorer des livres qui ne sont pas d'auteurs patrimoniaux. Il lit des sagas à rallonge! C'est déjà super qu'il lise, non?

Barbidou:

Il est toujours aussi rêveur mon bonhomme, mais il a réussi le programme de 6è non sans mal. Bah oui, lui et les consignes...ça faittttt...bah ça fait pas! LOL. Alors toute la partie maths avec les problèmes, c'était.....heu...problématique. D'ailleurs le rapport de l'inspection académique, bien que dressant les mêmes éloges que pour ses grands frères, a pointé cette partie en précisant qu'il fallait faire + d'exercices sur les problèmes.

La lecture et lui? Bah....ce n'est pas son truc. Il lit, parce que c'est notre deal IEF....mais il s'en fiche comme de l'an 40. Rêve mon bonhomme! Tu as raison, le rêve est aussi une belle nourriture de l'esprit! Pour lui aussi, rester en IEF convient parfaitement. On y va à son rythme, sans le brusquer...tout en gardant ses rêveries.

Barbotine:

ahhhh.....ma demoiselle! Elle était souvent à côté de la plaque en français et, m'a -à maintes reprises- "scotché" en maths. Elle s'est bien débrouillée cette année. Nous n'avons pas eut de contrôle car on déménageait à ce moment-là. Pour autant, je sais dores et déjà qu'on n'a pas travaillé sur une frise chronologique et que c'est un point qui aurait été évoqué. Nous allons débuter le niveau 6è prochainement. Elle ne souhaite pas intégrer un collège. Pour elle aussi, l'IEF convient parfaitement. Elle préfère que ce soit moi qui lui apprenne les cours car "avec toi maman, c'est vachement mieux! Tu expliques toujours avec des trucs qui font rire et je comprends mieux comme ça!"

Ok, c'est vrai que de lui apprendre les adjectifs qualificatifs avec "con", "moche", "puant" n'est pas le truc le plus malin, mais promis ça rentre d'un coup tellement c'est drôle!

Barbalala:

Alors là, je dois avouer que c'était ma pire angoisse IEF! Ouais ouais, t'as bien lu.....j'ai stressé du slip en songeant aux méga missions qui m'incombaient cette année:

  • apprendre à lire
  • apprendre à compter/calculer

Certes, on n'a pas terminé le programme, MAIS elle sait lire, compter et calculer (addition, soustraction). C'était galère! J'ai utilisé plusieurs méthodes pour y arriver et au final, il n'y a qu'avec les vieux chaudrons qu'on fait les meilleures confitures. (Oki, c'est miteux comme phrase...mais après une journée où je me suis liquéfiée sous cette chaleur, mon humour s'est lui aussi liquéfié! LOL ) J'ai mis de côté (l'exclusivité de) La planète des Alphas et compagnie, pour instruire (en complément) avec Boscher (la méthode avec laquelle j'ai appris à lire). Et miracle....la lecture fut!

Pourquoi n'a-t-on pas terminé le programme?

Heu....en fait l'instruction des Barbados a demandé pas mal de boulot. Je me suis mise tellement de pression pour la sienne que j'ai procrastiné. Résultats: elle sait lire et compter/calculer, mais le programme n'est pas terminé. On le reprend tout doucement depuis quelques jours. Comme pour Barbotine, nous n'avons pas eut de contrôle, car on déménageait à ce moment-là. Je ne m'inquiète pas pour le programme, on aura le temps de le finir et débuter le suivant avant Noël (ouiiiiiiiiiii, je vois large! LOL ).

ief

Barbabelle:

Cette année, elle n'est pas hyper réceptive. Il n'y a qu'avec les jeux autour de la Planète des alphas qu'elle participait volontiers. Que ce soit en graphisme, calcul, etc.... mademoiselle Tête de mule (heu......qui a dit comme sa mère? qui?? MDR) ne tenait pas toute la leçon. On n'a donc très peu avancé, mais ce n'est pas grave. Elle sait parfaitement orthographier son prénom, nommer chaque lettre et peut écrire quasi tous les prénoms de la fraterie. Elle forme quelques mots qu'elle écrit juste par leur son (par exemple demain => 2 ma ).

Barbouille:

Pour lui, c'était en version encore plus light. Il a appris les couleurs, quelques formes (carré, rond, etc...), la notion de grand-petit, dessine des bonhommes et plein de petits ronds, des sons, etc...et puis c'est tout (je crois).

Donc quoi?

Cette année, ils ont tous bien progressé. Mais depuis la fin du programme, on ne bosse plus sur d'autres leçons. J'apprécie de ne pas courir d'une chambre à l'autre pour les explications. J'apprécie de ne pas avoir ma montagne de cours à corriger le soir après une journée hyper chargée. Mon imprimante apprécie aussi de ne pas bosser tous les jours de façon intensive. En fait, on apprécie tous cette loooooooongue pause. Bien qu'on sache qu'il va falloir s'y remettre. Alors on y va molo....Là, je reprends avec les Barbapetits..puis j'embraye avec les Barbados. J'ai déjà les boules de me dire qu'on va devoir se cantonner au calendrier scolaire avec Barbidur.

Fini les vacances en dehors des vacances scolaires! (sic)

Allez rien n'est irréversible pour sa scolarité. Si ça ne lui plaît pas, il pourra revenir en IEF (yes, je me rassure comme je peux! MDR )

N'hésite pas à laisser un commentaire, ça fait toujours plaisir d'interagir ;)

Rendez-vous sur Hellocoton !