Même si je ne suis pas les infos (ma TV est squattée par les Barbaloulous)...je peux difficilement passer outre certaines infos qui arrivent sur la page d'accueil avant de me connecter aux mails.

J'essaie de ne pas y apporter beaucoup de crédits...sans succès parfois. Récemment (à quelques jours d'intervales), j'ai lu que des ados diffusaient des vidéos où une ado en frappait une autre. Je ne vais pas mettre les noms (c'était à Nancy, puis Le Mans), pour éviter de propager les tags, hashtags, etc.....et donner encore plus d'impacts à leur connerie.

Mon coeur de maman réagit avec violence, tristesse....rage. Aucune mère sensée n'acceptera que son enfant se fasse agresser! Et cela me fait réfléchir sur l'éducation que j'apporte à mes Barbaloulous. 

Lorsque j'étais gamine, j'étais coutumière des bastons. Ca va être difficile d'expliquer pourquoi, mais en gros je DEVAIS défendre mes jeunes frères et soeurs. On était constamment la bête noire des autres enfants. Je l'ai souvent expliqué, mais "être différent" à notre époque...ça dérange. J'ai fais de ma différence une force. Ainsi, je DEVAIS défendre mes jeunes frères et soeurs...et ça finissait souvent en bastons. 

violence7 

Lorsque j'étais gamine, une baston n'avait pas la tournure des bastons d'aujourd'hui. On se donnait quelques coups, mais très vite on arrêtait.....le but n'était que de donner une leçon à l'autre. Bien sûr aujourd'hui, je n'encourage carrément pas une baston, mais avec le recul, je peux difficilement faire comme si je ne l'avais jamais fait non plus.

violence6

 

Aujourd'hui, les protagonistes de bastons ne s'arrêtent qu'à la vue du sang, de larmes, de l'immobilité (inconscience) de l'autre ou l'intervention d'une âme téméraire.

Aujourd'hui, une baston est lancée sans cause valable (se défendre)....si ce n'est "faire pour faire".

Source: Externe

On m'a demandé un jour, pourquoi je fais l'IEF....et bien, une des raisons est que lorsque mes Barbaloulous étaient à l'école, les agressions étaient banalisées. (évidemment c'est une raison parmi d'autres ;) )

Source: Externe

En primaire, l'un d'entre eux, s'est fait coïncé dans un coin retiré de la cour, par ses 2 meilleurs amis de l'époque (des cousins). L'un faisait le guêt, et l'autre le frappait. Pourquoi? Ils voulaient voir ce que ça fait de frapper quelqu'un. Mon enfant est rentré en pleurs. J'ai immédiatement prévenu l'école, mais face à l'absence de preuves....face aux mensonges des agresseurs lors de l'interrogatoire mené par le directeur de l'établissement, les 3 enfants (mon Barbaloulou-victime y compris) ont été punis de récréation. Fin de l'histoire, la victime a été punie comme ses agresseurs car impossible de connaître la vérité.

violence1

En primaire, un enfant (connu pour être violent) cherchait à sous-tirer des choses (argent, objets) à d'autres enfants. Il s'en est pris à l'un des miens. J'ai prévenu l'école qui m'a juste répondu "oui, on sait c'est un enfant à problèmes, mais on ne peut rien faire!". J'ai attrapé ce gamin de 8 ans à la sortie de l'école, il ne s'est pas démonté et était à 2 doigts de me coller un pain. J'ai esquivé estomaquée. Je suis repartie en gueulant juste une menace à 2 balles (bin oui, c'est con, mais je n'allais pas me battre avec un gosse...aussi effronté soit-il!) qu'il se faisait déjà attraper par une autre mère en colère. Ni l'école, ni les parents en colère ne pouvaient l'arrêter (bon après avoir été chopé par plusieurs parents sur le chemin retour de l'école, il s'est calmé quand même).

Source: Externe

En maternelle, un de mes Barbaloulou se faisait constamment embêté parce qu'il avait une capuche sur sa veste. Les autres enfants y fourrait des feuilles mortes, des mouchoirs sales pendant la récréation. J'ai demandé aux maîtresses de surveiller à la récré, mais je me suis fait envoyer bouler, telle une hystérique qui empêche les autres de jouer. J'ai fini par changer sa veste, mais c'était pour qu'il soit embêté autrement (on le faisait tomber dans les rangs, on le poussait du toboggan, on l'empêchait à plusieurs gamins d'aller aux toilettes). Un jour, il s'est défendu après qu'on l'ait poussé, ses lunettes ont été abîmées....mais parce qu'il a rendu le coup...il a été puni.

Source: Externe

Au collège, mes Barbaloulous se faisait emmerder à la cantine (toujours le même groupe d'agresseurs)...strangulations, etc... Le collège ne faisait rien...ne voyait rien.... (pas vu, pas pris!!)

violence2 violence3 violence4

Un jour, en plein centre ville, un de mes jeune frère se fait bastonner parce qu'il a répondu à la question de son agresseur "non je n'ai pas de cigarette, je ne fume pas désolé!".

Tu fais quoi dans ces cas là?

Source: Externe

 

Tu lui demandes de toujours en parler MAIS il n'est pas entendu...pire il est confronté en faute au même titre que ses agresseurs!

Tu l'élèves depuis le plus jeune âge dans un esprit de non violence....mais il doit réagir comment quand il la subit? Limite tu dois excuser l'agresseur, qui "pauvre gosse" a (toujours?) des circonstances atténuantes.

Source: Externe

Et c'est là que je me demande:

"Est-ce que je fais bien de les élever dans cet esprit de non violence? N'est-ce pas utopique de croire que l'absence totale de violence changera la face du monde? Ne devrai-je pas leur apprendre à se défendre? Ne devrai-je pas leur apprendre à frapper? Ne devrai-je pas leur apprendre à décrypter une agression et comment réagir? Est-ce que de leur apprendre à se défendre (venant de moi...leur mère, la vioque déjà rouillée LOL), les aidera vraiment le jour où.... ? Est-ce que d'en éduquer 7 ainsi, changera l'attitude du reste de la population mondiale? (  <= là, à lire comme ça, la réponse est évidente) "

Forcément, je me demande si ce que je fais est bien (ouais ça va quoi!? je n'ai pas pris le melon, je doute comme tout le monde! )....je me demande comment ils vivront leur vie d'adultes en ayant été "protégés" de cette violence....je me demande si leur apprendre à ne pas être violents leur sera d'une grande utilité le jour où ils devront y faire face (ma tête me crie : "NON, bien sûr que NON pauvre idiote!)

Voilà, un article BAD, SAD...

Source: Externe

mais c'est un sujet qui me travaille et dont je ne sais si je trouverai une réponse. C'est ma life....ma vision....mes questionnements. Pas besoin d'y adhérer...ce sont mes réflexions perso!

 

 

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !