J'imagine que d'un regard extérieur, tu penses que je ne suis qu'une putain de militante anti-école...une fumeuse de ganja joueuse de youkoulélé adepte du trash-fooding....une anarchiste en lutte contre le système quelqu'il soit.....

Source: Externe

 

Ôtes-toi cette idée de la caboche!!

Certes j'utilise utilisais les couches lavables, mais c'est uniquement pour réduire ma poubelle que je payais au poids....

Certes je porte en écharpe, mais c'est uniquement pour ne plus me tuer les tibias sur mon tank....

Certes j'instruis mes Barbaloulous, mais c'est uniquement par choix personnel..pour ne plus revoir en fin d'une journée déjà bien remplie, les leçons avec eux....pour ne plus qu'ils subissent les humiliations, notations, agressions, stress...pour qu'on avance uniquement lorsqu'ils ont compris une leçon et pas parce qu'il faut avancer coûte que coûte.

Evidemment si tu suis mon blog depuis le début, tu sais que je ne milite pour que dalle.... car rien à péter de savoir ce qui motive les autres à faire quoi. L'essentiel étant que chacun soit convaincu d'agir pour le bien de son enfant.

J'ajouterai même qu'être convaincu ne suffit pas, car il faut s'en donner les moyens. Et des ressources, je n'en manque pas!!

Comme tu as pu le lire dans cet article, mes Barbaloulous de niveau secondaire (collège) ont été convoqués dans les locaux de l'inspection académique en charge de ce niveau, à des tests d'évaluation/de niveau. Ceci, dans le cadre du tout 1er contrôle de l'inspection académique (IA) pour vérifier que leur droit à l'instruction soit respecté (évidemment, on ne vérifie pas qu'ils reçoivent une instruction par l'imposition de tests).

Ce que dit la loi:

laloi

On est libre de choisir le mode d'instruction obligatoire des enfants de 6 à 16 ans (école privée/publique, cours par correspondance ou instruction en famille). Articles L.131-1 et L131-2 du Code de l’Education

Au moins une fois par an, l'inspection académique doit vérifier, lors d'un contrôle, que l'enfant reçoit une instruction tel qu'il en a le droit.Article L.131-1-1 du Code de l’Education

L'enfant a jusqu'à sa 16è année pour maîtriser le socle commun des connaissances fixé par décret.Articles L.131-10 et D.131-12 du Code de l’Education 

Le contrôle n’a pas pour objet de s’assurer que le niveau de l’enfant est équivalent à celui d’un enfant de même âge scolarisé. Jurisprudence Clochard tribunal administratif de Poitiers, jugement n°0600013 du 12 octobre 2006.

"Les procédures d'évaluation prévues dans le préambule de l'annexe qui définit le socle commun ne sont pas applicables aux enfants instruits dans la famille". Réponse à la question n° 55910 publié au JO le 01/09/09  page 8394.

Le contrôle a lieu notamment au domicile (cette nuance toute pourrie n'avait pas été insérée dans la loi pour laisser libre court à l'IA de choisir, mais bien pour laisser une possibilité aux familles d'instruire chez elles ou chez un voisin par exemple).Article L.131-10 du Code de l’Education, amendement n°19 séance du 29/06/98 au Sénat.

Ce qu'a décidé l'IA:

academie

Faire un test de niveau basé sur une évaluation de différentes matières en fonction de la classe présumée de chaque enfant (évaluation de 5è pour un enfant de l'âge d'être en 5è, etc...).

Se soustraire à la loi en se basant sur une circulaire (simple note interne en définitive) n° 2011-238 du 26/12/11. 

Imposer des tests.

Regrouper les enfants testés dans une salle sans leurs parents.

Juger que malgré la loi, si on ne souhaite pas les tests, c'est comme si on s'opposait au contrôle et donc cela vaut un signalement au procureur de la république avec les conséquences sociales et psychologiques qui en découlent (ordres donnés dans la circulaire).

Concrètement : inventer ses propres lois à l'encontre des lois existantes et user de sa fonction dépositaire d'autorité publique pour nous contraindre à leur volonté illégale.

C'est pourquoi, nous (Barbapapa et moi) avons réagit en adressant un courrier courtois mais salé à l'IA pour lui rappeler la loi...une copie au ministère de l'Education nationale. Clairement, on ne s'oppose pas du tout au contrôle (contrôle en 2 étapes : 1ère = tests d'évaluations/niveaux/compétences, 2è = entretien oral à quelques semaines d'intervales). On l'attend même, afin d'enterriner des préjugés qu'on pourrait nous coller sur le dos avant l'heure. On l'attend pour que nos Barbaloulous puissent exposer le résultat de leurs efforts...pour qu'ils puissent exprimer leur vision de l'IEF. On ne souhaite pas imposer notre domicile comme unique lieu de contrôle et offrons la possibilité de le faire ailleurs...dans un lieu neutre. Quand bien même, l'IA nous impose ses locaux, on accepterait d'y aller pour le tout 1er contrôle (dans l'idée qu'au suivant elle se déplace comme le stipule la loi). 

2 jours plus tard, j'ai contacté un responsable administratif de l'IA concerné pour expliquer mon souhait de ne pas faire ces tests de niveau conformément à la loi. J'ai été recontactée le lendemain et ai obtenu un entretien téléphonique de 1h30 à l'issu duquel la date de contrôle (toujours les mêmes tests) a été décalée le temps qu'on se prépare psychologiquement (en cas de persistement à ce qu'on y aille). On m'a même fourni les sujets des tests (what??????). Quelques heures plus tard, l'IA réceptionne notre courrier...pète un plomb...veut annuler le décalage du contrôle, puis me rappelle pour le maintenir et s'adoucit. L'IA rédigera alors dans les mêmes temps, une note de service à l'intention du rectorat pour expliquer que les procédures d'évaluation qu'elle lui impose vont à l'encontre de la loi. Elle m'informe que pour cette année, il est trop tard pour modifier les choses.

Trop tard???? mouais..mon oeil!

Pour l'heure, il n'est pas trop tard et rien n'est décidé encore pour la 1ère étape du contrôle. Pour la 2nde étape, nous irons sans aucun problème, car nous l'attendions cet entretien.

Aussi sympathique fut cet IA, l'année prochaine il ne sera plus en poste (il a déjà dépassé d'un an son mandat). Je me prépare donc à tous les cas de figure:

  • nous allons (malgré tout) aux tests
  • le ministre (voire plus haut LOL) intervient pour faire valoir notre droit à refuser ces tests
  • nous avons RDV avec un avocat pour vérifier ce qu'on risque réellement

En attendant, nous continuons les leçons. Les Barbaloulous savent qu'il est possible que nous ferons les tests et je prépare des exercices selon les sujets. Nous discutons (Barbapapa et moi) de cela sans la présence des Barbaloulous (afin qu'ils ne ressentent pas les désaccords entre IA et nous).

Nous serons bientôt fixés, car la date arrêtée nous laisse encore du temps.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !