Après avoir été tant subjuguée par Fifty Shades of Grey...

Source: Externe

Après avoir découvert d'autres livres du genre (dont certains que je classerai comme des "râtés")...je savais mordicus que la nouvelle tendance "Beautiful Bastard" de Christina Lauren (contraction du nom des 2 auteures) ne me tenterait pas.

Beautiful bastard

Editions Pocket (327 pages)

Pourquoi???

Rien que le titre "bel enfoiré" , annonce déjà le ton du livre.

Un enfoiré, ça ne met pas les formes...

Un enfoiré, c'est un grossier personnage...(enfin à mon sens)...

Un enfoiré, c'est brutal....

Un enfoiré, c'est plutôt égocentrique....

Le pitch : un patron tyrannique craque pour sa stagiaire ambitieuse, qui veut se défendre de toute promotion canapé. Cela donne une pseudo relation de dominant-dominé au bureau.

Ouais, mais non....ça ne me dit toujours pas!!

Source: Externe

MAIS j'ai discuté avec une autre mordue de lecture (So Lenn, t'as vu comme je te balance!! LOL) et il n'y avait que du Bennett par-ci, Bennett par-là comme un topissime livre, mieux que Fifty Shades....etc...

Mieux que Fifty Shades???

Source: Externe

Bon OK je vais voir de moi-même alors! J'ai donc acheté Beautiful Bastard et dès les premières pages.....

Source: Externe

bin ça m'a saoulé!!

Très très (trop??) vite, on en arrive au sexe....(page 18 du 1er chapitre LOL) et le type -aussi canon soit-il- est si grossier (en pleine action) que NON, c'est bon....Alors j'ai poursuivi (après tout, je n'allais pas gâcher un livre LOL) pour découvrir la romance de ce livre. Je l'ai trouvé très terre à terre cette romance sous couvert de "non je ne couche pas avec le patron car je ne fais pas dans la promotion canapé. J'ai mon objectif à atteindre, etc...", et de "elle me rend fou, je la veux, elle me manque, je vais ramper pour la retrouver" (ça c'est la version soft sans grossierté). L'histoire va trop vite (le bouquin n'a pas beaucoup de pages) et on n'apprend pas tout (notamment au moins un chouia plus d'infos sur "l'acc..." balancé dans une phrase de Bennett. Je ne doute pas que ça se trouvera dans le tome 2, mais je n'irai pas jusque là. En soit, ce qui change de ce que j'ai déjà lu, c'est qu'une fois on lit un chapitre en étant la nana, et le suivant, en étant le mec.

Ca me semble bien plus un livre pour placer du sexe un peu salace (pouah !!!), qu'une réelle romance. Parce que dans la romance, on prend son temps pour séduire...on y met les formes... de la douceur...on en a des papillons qui s'envolent dans le ventre...on a cette bouffée de chaleur qui submerge au contact/à l'odeur de l'autre. Là, bah tu parles Charles....je te croise et hop c'est la fête du slip!

Extrait:

[Putain. J'ai vraiment merdé.

Je fixe le plafond depuis mon réveil - une demi-heure déjà. Cerveau : du grand n'importe quoi. Bite : érection tenace. Encore une érection. J'ai eu beau me branler hier soir, plusieurs fois après son départ, ça ne voulait pas redescendre.]

 

Finalement, sans grande surprise je n'ai pas accroché!

Et là j'imagine bien la tête des fans de Bennett:

Source: Externe

Allez...remets-toi "fan de Bennett"...rien ne vaut un Christian PTDR!!

 

Rendez-vous sur Hellocoton !